Recherche

Fleury Michon investit le snacking chaud

Publié par le - mis à jour à
Fleury Michon investit le snacking chaud

Une innovation de Fleury Michon sur le segment du snacking chaud en GMS : Ball in Box : quatre propositions de repas complet ciblées ados et jeunes adultes.

  • Imprimer

Après les Box, Fleury Michon souhaite continuer à s'investir sur le segment du snacking. La marque lance en ce début d'année une nouvelle solution repas snacking chaud 100% balls en GMS au rayon traiteur frais : Ball in Box.

Individualisation et nomadisme oblige, le snacking est en effet une consommation qui explose en GMS. Ce segment dynamiste apporte un coup de jeune au rayon traiteur. Avec 62 050 tonnes (+6,5%) et 667 millions d'euros de CA (+7,6%)*, l'évolution de ce segment (comprenant salade avec fourchette, sandwich, snack chaud et box) est environ trois fois supérieure à celle du rayon traiteur.

Sur ce segment, les consommateurs ont des attentes bien précises en terme de prix, de praticité, de variété, de modernité, de liberté, le fait de ne pas avoir de vaisselle en suivi et s'intéressent également à la nutrition. L'ambition de Fleury Michon : devenir un acteur majeur du snacking au sein du traiteur.

La cible de Ball in Box : les ados et jeunes adultes (15-35 ans). Fleury Michon positionne cette offre dans le rayon snack chauds (parts de pizzas, hot dogs, burgers, kebabs...).

Ball in Box est référencé en quatre recettes composées d'un duo de balls de viande et de pommes de terre à dipper avec des sauces (format : 240 g/28 balls, prix de vente conseillé : 3,45 euros) : Ball in Box Jambon & Pommes de Terre/sauce ketchup, Kebab & Pommes de Terre/sauce blanche Boeuf & Pommes de Terre/sauce barbecue, Poulet & Pommes de Terre/sauce potatoes.

L'emballage se veut pratique et moderne : prise en main facile, fourchette incluse, deux sticks de sauce inclus, une zone pour verser la sauce... D'après un test In Vivo BVA de juin 2013, 92% des consommateurs sont "emballés par l'emballage".

Un plan de lancement multi-média

· Janvier : 50 000 stickers on pack satisfait ou remboursé

· Février : plus de 100 000 BRI on pack d'une valeur de 0,50 euro

· Mars : animations en magasins (mise en avant en bac et PLV), dégustations dans des grands magasins et prospectus

· 15 mars au 15 avril : publicité TV et dans tous les cinémas de France

· Avril : organisation du jeu digital "T'as les balls de ne pas aller au Brésil ?"

· Toute l'année : un plan digital puissant

* Source IRI CAM P12 2013 - Total HM + SM

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche