Recherche

J'optimisme : la nouvelle signature de Carrefour

Publié par le - mis à jour à
J'optimisme : la nouvelle signature de Carrefour

Nouvelle année, nouvel état d'esprit ? Pour Carrefour, c'est le temps du " j'optimisme ". Une nouvelle signature portée par une campagne de communication initiée le 1er janvier. Ce néologisme renoue (sémantiquement) avec le territoire historique de la marque enseigne très lié au positivisme.

  • Imprimer

La méthode Coué. Soit, je dis, je répète et répète encore et j'y crois ... C'est en substance, la méthode choisie par Carrefour en ce tout début d'année avec sa nouvelle signature : j'optimisme. Une galerie de portraits - voir la vidéo plus loin - donne la parole aux clients pour "les aider à optimiser leur quotidien ". Pendant plusieurs semaines, des centaines de Français ont été interrogés et filmés sous la forme de micros trottoirs. Ils parlent, de leurs envies, de leurs problèmes et de leurs attentes. Des témoins à la recherche de solutions pour, selon l'enseigne "faire plus et mieux avec moins ". Selon Carrefour "le fait d'optimiser, les rend optimistes ". La méthode Coué en somme avec un néologisme en plus.

Cette campagne a été réalisée par l'agence Publicis K4. Elle s'appuie sur un dispositif global de communication dans les grands médias et sur une plateforme digitale participative #joptimisme, sur laquelle les consommateurs partageront " leur énergie et leurs astuces pour améliorer leur qualité de vie ". Sur les réseaux sociaux, depuis ce matin, des phrases apparaissent comme joptimisme c'est "acheter local "ou encore " faire attention à mon alimentation ".

Sur le site dédié, 324 optimismeurs (des contributeurs) livrent leurs visions de l'optimisation avec "joptimisme mon temps avec Carefour Drive " ou encore "Je suis d'accord pour mettre la journée Carte Pass tous les jours,car cela limitera le temps d'attente aux caisses ".




Une tournée de bus sillonnera les routes de France à la rencontre des clients, partenaires et collaborateurs de l'enseigne pour recueillir d'autres idées et témoignages.

Deux réactions d'experts de la grande distribution

Jean-Marc Megin, directeur général de Shoppermind (groupe Altavia) explique dans son blog (lefuretduretail), le 1er janvier dernier que "Carrefour va s'appuyer semble-t-il sur de bons items essentiels pour le commerce aujourd'hui : l'écoute, le partage, la mise à disposition de solutions à des clients en difficultés économiques, sociales, de communication, en travaillant sur les services et la mobilisation ''humaines'' et solidaire. Carrefour a donc questionné des français dans leur quotidien pour ''comprendre'' leur états d'âme ? Et Carrefour sans prétendre apparemment leur promettre de miracle, semble avoir mis en adéquation les solutions servicielles que l'enseigne à mise en place - notamment avec les évolutions digitales j'imagine - pour répondre à leur problèmes ".

Olivier Dauvers "achète la posture de Carrefour" et dans son Edito publié dans Le web Grande Conso, il explique que " L'époque est en effet à la contrainte, notamment budgétaire. Le client " veut " plus qu'il ne " peut ". Et n'a donc de cesse que de donner le plus de valeur à chaque euro dépensé. Ce qui s'appelle précisément... l'optimisation. Et face à Leclerc qui est toujours le plus légitime sur le simple terrain du prix " ras des pâquerettes ", c'est malin de prendre le sujet par un autre bout, en y rajoutant une dose d'optimisme pour ne pas faire des prix bas une punition. Donc, vous l'aurez compris, je trouve la direction choisie par Carrefour bigrement intéressante. Mais aussi... exigeante. Car la réussite dans le temps du concept viendra clairement des prochaines copies pub à venir. Notamment en matière de comparaison de prix où, là aussi, Carrefour promet du neuf ".




Carrefour et ses slogans

"Avec Carrefour, je positive" (1988 à 2003)

"Mieux consommer" (2003 à 2007)

"La qualité pour tous" (2007 à 2009)

"Le positif est de retour" (2009 à 2010)

"Du positif chaque jour" (2010 à 2011)

"Les prix bas, la confiance en plus" (2012 à 2014)

"J'optimisme" (depuis le 1er janvier 2015)


AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche