Recherche

Betclic mise sur la génération mobile

Publié par le | Mis à jour le
Betclic mise sur la génération mobile

Le leader des paris sportifs en ligne est à fond dans le m-commerce. Il lance de nouvelles applications plus ergonomiques et plus simples d'utilisation. Immédiateté, ubiquité, multi activités... Les usages mobiles collent à la consommation de ce nouveau marché.

  • Imprimer

Trois ans après l'ouverture à la concurrence des paris et jeux de hasard en ligne, comment se porte le marché ? Bien en ce qui concerne les paris sportifs qui ont eu du mal à décoller au départ. "2012, année marquée par une forte actualité sportive avec l'Euro de football, les JO , le championnat de Ligue 1 de football ... et le premier semestre 2013 confirme cette bonne santé", explique Sabrina Ben-Yellès, directrice marketing de Betclic Everest France qui annonce pour 2012 une progression de son chiffre d'affaires de 17%. Le leader des paris sportifs en France réalise les deux tiers de son activité dans le foot. Le tennis arrive en seconde position, suivi du basket.

Deux ambassadeurs de choc incarnent la signature de la marque, "Betclic, Pariez sur le meilleur" : Marcel Desailly (depuis 2006) et Tony Parker (depuis 2010). La dernière campagne de publicité TV (agence Monsieur White), intitulée "La mêlée", les met tous les deux en scène. La cible des paris sportifs (masculine, 18-35 ans, avec un coeur de cible de 30 ans) est en parfaite adéquation avec les chaînes hertziennes et bien sûr les chaînes thématiques sportives. La radio (RMC et ses fans de sport) est un média décliné toute l'année. Mais, cible digital native oblige, Betclic investit la moitié de son budget ( environ 15 millions d'euros en global) dans le digital avec du display mais aussi des partenariats avec l'Equipe.fr, France Football.fr...

Un produit, des usages et un profil de client en adéquation avec le mobile

Mais le nouveau cheval de bataille de Betlic est le m-commerce qui ne représente encore que 2% des ventes par internet (source Fevad 2012) mais qui a triplé en deux ans. Le marché des paris sportifs est totalement adapté à ce mode d'achat immédiat et nomade. "Les digital native ne conçoivent pas d'être privés de leur mobile et nous joueurs sont logiquement dans cette FOMO (Fear of Missing Out), la phobie d'être exclu du flux d'informations", déclare Sabrina Ben-Yellès en ajoutant :"en avril 2013, 51% des parieurs actifs Betclic.fr Sport ont joué sur mobile qui représente au global 39% du chiffre d'affaires". Par ailleurs, 35% des nouveaux joueurs Betclic.fr Sport recrutés en avril dernier l'ont été via mobile et/ou tablette.

Dès septembre 2011, Betclic.fr lançait, après son site mobile, une application iPhone Sport, suivie en mars 2012 d'une Android, en juin 2012 d'une iPad, d'une appli iPad 2.0 en juin 2013... "Ces applications ont été pensées avec un design aéré, une ergonomie spécifique mobile et des parcours clients simplifiés", insiste Grégoire Dufay, responsable marketing turf et responsable RP. Codes, favoris, entrée par événement ou par sport... Tout est fait pour que les parieurs puissent jouer avant l'événement, pendant (ainsi lors du tournoi de Roland Garros, il était possible de parier sur un set). Les prochaines versions des applis intégreront des commentaires. "Nous menons à fond le chantier de convergence technique des différentes plateformes mobiles", résume Sabrina Ben-Yellès, en annonçant des prévisions d'augmentation du chiffre d'affaires à de 50% pour le premier semestre 2014. Ambitieux certes mais le site préféré des parieurs sportifs (Baromètre BVA 2013), considéré comme moderne (92%), convivial (92%) et de confiance (91%) entend profiter entre autres de l'arrivée des réseaux 4 G.

Betlic en chiffres

Créé en 2005, Betclic (groupe Betclic-Everest Group) est aujourd'hui, le leader des paris sportifs en France avec près de 35 % de parts de marché en valeur (source entreprise), devant PMU (environ 24%), Bwin (20%) et Française des jeux (12%). Betclic détient également sur le marché français des licences poker et paris hippiques et compte près de 250 000 joueurs actifs (8% concentrent entre 80 et 90% des mises).

Le marché des paris sportifs

Selon l'Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel), le montant des mises s'est établi à 705 millions d'euros (+19% vs 2011) et le nombre de joueurs actifs a progressé de 9% (soit +60 000). Le foot totalise 59% des mises, suivi du tennis (19%), basket (8%), rugby (3%)...

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche
Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ? Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]