Recherche

Amendement "Nutella" : la chasse à l'huile de palme est ouverte

Publié par le | Mis à jour le
Amendement 'Nutella' : la chasse à l'huile de palme est ouverte
© La chasse à l'huile de palme est ouverte

La commission des affaires sociales du sénat a adopté, le 7 novembre 2012, un amendement augmentant de 300% la taxe sur l'huile de palme. Un tiers des produits que nous consommons en contient. L'Ania déplore l'approche "punitive" du texte. Ferrero, qui produit le Nutella, vient de réagir vivement.

  • Imprimer

Il est plutôt rare qu'un texte de loi porte le nom d'une marque. L'amendement dit "Nutella", adopté mercredi 7 novembre par la Commission des affaires sociales du Sénat, vise directement l'industrie agroalimentaire, très utilisatrice de cette huile (la plus produite au monde). Cet amendement a été proposé dans le cadre du projet de loi de financement 2013 de la sécurité sociale.

Un tiers des produits alimentaires que nous consommons en contient, selon un rapport de WWF. Et elle serait présente dans 90 % des pâtes à tartiner ! La France en consomme 126 000 tonnes, soit 2 kg par personne et par an (selon Reuters). Toujours selon WWF, on en trouve aussi dans les savons ou les shampoings, par exemple.

En augmentant de 300 % la taxe sur l'huile de palme, l'État français pointe du doigt les "effets nocifs de cette huile sur la santé et l'environnement" et encourage les industriels à trouver d'autres alternatives. L'huile de palme contient 50 % d'acides gras saturés (la bête noire des nutritionnistes). Mais alors, quid du beurre, qui en contient... 65 % !

Jean René Buisson, le président de l'Ania (Association nationale des industries agroalimentaires) juge, sur les ondes d'Europe 1, cet amendement "scandaleux" et déplore l'approche "punitive". Le groupe italien Ferrero, rompu aux critiques, estime dans un communiqué que cet amendement s'appuie sur "des éléments infondés" sur les plans nutritionnel et environnemental. "Cet ingrédient ne contient pas de matières grasses hydrogénées, dont le caractère nocif est effectivement reconnu", ajoute Ferrero France. La filiale française du groupe italien se dit "depuis toujours très attentive" à la qualité de ses produits et des matières premières qu'elle utilise. "L'huile de palme est utilisée pour ses qualités intrinsèques qui confèrent au Nutella des caractéristiques uniques en termes de goût, de consistance et de profil nutritionnel", ajoute-t-elle.

Cependant, une chasse à l'huile de palme a déjà commencé dans les linéaires... Le site mesGoûts.fr, qui avait déjà fait parler de lui lors de son lancement en septembre denier en dévoilant notamment quelles marques se cachaient derrière les MDD (lire l'article sur emarketing), communique aujourd'hui sur cet amendement. En effet, leur application permet de détecter la présence d'huile de palme dans plus de 11 000 produits.

Comme un heureux hasard de calendrier, un acteur majeur de l'agroalimentaire vient de lancer sa propre pâte à tartiner. "Je suis noisette", la MDD de Casino est l'une des premières pâtes à tartiner politiquement correcte (hormis les produits bio). Dans un autre segment, Findus communique depuis un an sur l'absence d'huile de palme dans ses recettes.

AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche