Recherche

Aéroports de Paris teste des agents virtuels en 3D

Publié par le
Aéroports de Paris teste des agents virtuels en 3D

À Orly, des agents virtuels en 3D avertissent les voyageurs de l'heure du départ et leur souhaitent un bon vol. Une version hologramme de l'agent virtuel.

  • Imprimer

On connaissait les agents virtuels sur le Web, à l’image du Bonhomme Michelin qui tchatte aujourd’hui sur Internet ; ou de Lea, conseillère virtuelle du site voyage-sncf.com. Voici les agents d’accueil grandeur nature grâce à la technique de l’hologramme.

Depuis le 4 juillet, les voyageurs passant par Orly découvrent trois agents d’Aéroports de Paris, dont les images en 3D sont projetées sur une silhouette en plexiglass. Durant un film d’une dizaine de secondes, ces derniers les invitent à embarquer et leur souhaitent un bon voyage. De véritables agents ont accepté de prêter leur voix et leur corps afin d’enregistrer ces images de synthèse. Résultat : certains voyageurs s’arrêtent le temps que l’hologramme finisse de parler.
Après les aéroports de Manchester et de Londres-Luton, Orly est le troisième aéroport au monde à s’équiper d’une telle innovation, située dans la salle d’embarquement n° 40, qui accueille 900 000 voyageurs par an.

Claude Alpi