Recherche

Accor fait d'IBIS sa mégamarque

Publié par le
Accor fait d'IBIS sa mégamarque

Accor repositionne ses marques en misant sur Ibis dans l'hôtellerie économique. À cette occasion le groupe hôtelier adopte une nouvelle signature "Open New Frontiers in Hospitality".

  • Imprimer

En pleine déprime boursière, Denis Hennequin, p-dg d'Accor a dévoilé sa nouvelle stratégie le 13 septembre. Denis Hennequin qui a fait venir à ses côtés, au marketing, Grégoire Champetier, également transfuge de McDonald's, a tenu un discours de véritable "marketeur". «Nous lançons aujourd’hui un projet d’envergure pour imposer Accor comme la référence mondiale de l’hôtellerie capable d’inventer les hôtels du futur. Nous nous appuierons pour cela sur la marque corporate Accor que nous ferons émerger auprès du grand public, notamment pour mieux répondre aux enjeux de la distribution.»

Une nouvelle signature, "Open New Frontiers in Hospitality", incarne l'ambition du Groupe à régénérer l'esprit d'innovation, inscrit dans les gènes de l'entreprise, et imaginer de nouvelles formes d'hospitalité, notamment digitales.

Au-delà de la marque corporate, le groupe hôtelier adopte une nouvelle segmentation et fait d'Ibis, une mégamarque, clef de voûte de son pôle économique, selon les termes de Denis Hennequin. Ibis se déclinera bientôt en Ibis styles (avec la transformation des All seasons) et Ibis Budget (pour Etap Hotel). La mise en place de cette nouvelle segmentation sera achevée dans l'ensemble du réseau mondial début 2013.

Les attentes des consommateurs ont profondément évolué, a souligné le p-dg d'Accor. La segmentation verticale, marques économiques, marques haut de gamme, a vécu, et désormais toutes les marques doivent être en mesure de projeter à leurs clients une image valorisante et de proposer un traité moderne, contemporain et design.

Un plan de modernisation des hôtels et d'amélioration du confort de la literie sera déployé. «Nous allons engager la reconfiguration des espaces communs, de notre offre de restauration et des technologies consommateurs afin de mieux correspondre aux tendances et aux aspirations de la clientèle de demain», a souligné Denis Hennequin.