MENU
Recherche

Avec "Fid et Moi", le Crédit Mutuel-CIC veut jouer la carte de la fidélité

Publié par le | Mis à jour le
Avec 'Fid et Moi', le Crédit Mutuel-CIC veut jouer la carte de la fidélité

Le groupe bancaire va déployer, d'ici la fin de l'année, une solution où la carte bancaire du consommateur intègre aussi ses cartes de fidélité, pour bénéficier de remises immédiates en caisse.

  • Imprimer

Si pour le PDG d'Apple Tim Cook, les cartes qu'elles soient bancaires ou de fidélité sont en voie avancée de dématérialisation, le groupe Crédit Mutuel-CIC a choisi une autre approche en développant "Fid et Moi" une solution intégrant les cartes de fidélité du consommateur à sa carte bancaire physique. Le CIC qui compte dans son portefeuille de clients près de 150 000 commerçants va déployer cette solution dans le sud de la France d'ici à la fin de l'année, rapporte Les Echos.

Pour le consommateur, le bénéfice de "Fid et Moi" s'annonce très concret. Au moment du passage en caisse, il pourrait déduire automatiquement de sa note totale les promotions et réductions accumulées auprès d'un commerçant. Le terminal de paiement du commerçant intégrant les données de la carte bancaire et des programmes de fidélité (offres spéciales, échanges de points) qui s'y rattachent.

55% des consommateurs n'utilisent pas leur carte de fidélité

"Fid et Moi" devrait être facturé entre 10 et 20 euros par mois aux petits commerçants. En pratique, cette solution repose sur la plate-forme de Welcome Real Time, un logiciel utilisé pour transmettre des informations en temps réel au consommateur sur le lieu de vente. Le commerçant devra intégrer à son terminal de paiement une application permettant de "lier" les cartes bancaires des clients à leurs programmes de fidélité.

Aujourd'hui, si 75% des consommateurs possèdent une ou plusieurs cartes de fidélité (cartonnées ou en plastique), 55% des clients les laissent chez eux ou ne les présentent pas au moment de passer en caisse a expliqué le Credit Mutuel-CIC à l'occasion de la conférence annuelle de l'EFMA sur les paiements de détail qui s'est tenue à Paris du 22 au 26 septembre derniers.