Recherche

Starbucks Coffee monte en gamme et sort sa "Reserve"

Publié par le - mis à jour à
Starbucks Coffee monte en gamme et sort sa 'Reserve'

La multinationale américaine vient d'ouvrir à Seattle la "Starbucks Reserve Roastery", un espace dédié à la dégustation de cafés haut de gamme, véritable porte-étendard d'une future chaîne de 100 boutiques de luxe où seront vendus les cafés de petits producteurs.

  • Imprimer

Starbucks Coffee va (mieux que) bien. Grâce à ses 70 millions de clients, le groupe américain (21 000 boutiques dans 60 pays, dont 11 900 aux Etats-Unis, en attendant une prometteuse expansion en Asie) a terminé l'année fiscale avec un chiffre d'affaires historiquement haut à 16,4 milliards de dollars.

Mais outre-Atlantique, la consommation de café marque le pas et Starbucks doit faire face à une concurrence d'un nouveau type, celle de petites et moyennes enseignes qui à l'instar de Stumptown Coffee Roasters, Dillanos Coffee Roasters, ou Blue Bottle Coffee se sont développés sur le segment du café (rare et de qualité) issus de petits producteurs. Un positionnement qui de Seattle (berceau de Starbucks) à Brooklyn n'en finit pas de séduire le hipster de base.

Le groupe toujours présidé par Howard Schultz, et ironiquement taxé, dans une tentative de ringardisation, de "McDonald's du café" par certains de ses nouveaux concurrents, a décidé de ne pas s'en laisser compter.

Starbucks investit le marché du café haut de gamme. La chaîne vient d'ouvrir à Seattle, et nouveau logo à l'appui, la "Starbucks Reserve Roastery and Tasting Room" indique le New York Times. Un projet de 20 millions de dollars qui visuellement serait un peu au café ce que Charlie est à la Chocolaterie.

De 4 à 7 dollars la tasse

Un espace dégustation, une brulerie, et une boutique spécialisée dans la vente de café issu de petits producteurs (petites fermes individuelles ou collectives) dont les récoltes très prisées ne sont disponibles qu'une partie de l'année.

Pour Starbucks, "la Reserve Roastery and Tasting Room", est une façon de se réinventer. Prix de la tasse de café, entre 4 et 7 dollars. L'établissement de Seattle devrait être le porte-étendard d'une centaine de boutiques de luxe que la marque entend ouvrir prochainement.

Par ailleurs, Starbucks se diversifie et proposera bientôt dans 3000 boutiques de la bière, du vin, ainsi que des "snacks" vendus en soirée. Une nouvelle activité qui devrait rapporter au groupe de Seattle un milliard de dollars par an de revenus supplémentaires. Starbucks Coffee prévoit de réaliser un chiffre d'affaires de 30 milliards de dollars à l'horizon 2019.

Starbucks chez Casino

Starbucks chez Casino

Starbucks chez Casino

Starbucks et Casino Restauration ont signé, ce jour, un contrat de partenariat de licence. Des cafés ouvriront donc à proximité des hypers et [...]

Les 10 idées marketing de la semaine (10-14 août)

Les 10 idées marketing de la semaine (10-14 août)

Les 10 idées marketing de la semaine (10-14 août)

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations marketing percutantes. Au menu cette semaine: le fléau des ad blockers et une coque de [...]

Starbucks, c'est la marque et l’individu au centre

Starbucks, c'est la marque et l’individu au centre

Starbucks, c'est la marque et l’individu au centre

Starbucks est la 1ère chaîne de café dans le monde. A l’aide d’une ligne éditoriale adaptée aux réseaux sociaux et d’une stratégie mobile efficace, [...]

Michel&Augustin en Amérique: pari réussi !

Michel&Augustin en Amérique: pari réussi !

Michel&Augustin en Amérique: pari réussi !

Débutée en juin 2015, l'opération #AllezHowardUncafé se solde par une réussite : les cookies des trublions du goût sont désormais distribués [...]