Recherche

"Share A Coke", la formule magique de Coca-Cola

Publié par le - mis à jour à
'Share A Coke', la formule magique de Coca-Cola

Grâce au déploiement de cette campagne marketing aux Etats-Unis, les ventes du groupe en recul constant depuis plusieurs années ont de nouveau progressé en volume cet été.

  • Imprimer

C'est l'histoire d'une campagne marketing à succès, née presque par hasard. Retour en 2011, nous sommes en Australie, des responsables locaux de Coca-Cola et de l'agence Ogilvy réfléchissent au meilleur moyen de "booster" les ventes online et offline de la multinationale américaine.

Ainsi nait "Share A Coke", une campagne marketing qui consiste pour impliquer plus avant le consommateur, à appliquer des prénoms ainsi que des appellations tels que "Famille", "Maman", "Amis" ou "Petits amis" sur les bouteilles et les canettes de Coca-Cola (Coke, Diet Coke et Coca-Cola Zero).

En Australie, pendant la période de lancement de la campagne les ventes progressent de plus de 7% chez les jeunes, rapporte le Wall Street Journal. L'initiative "Share A Coke" sera par la suite étendue à plus de 80 pays (dont la France) ainsi qu'au début de l'été 2014 aux Etats-Unis.

6 millions de bouteilles virtuelles et personnalisées

Et les résultats ne se font pas attendre, trois mois après le déploiement de la campagne sur le marché américain, les ventes du groupe Coca-Cola, en berne depuis plus de 10 ans, repartent à la hausse. +2% aux Etats-Unis et +0,4% en volume sur un an au niveau mondial, soit une progression de 2,5% en chiffre d'affaires (selon la banque américaine Wells-Fargo, citant des données Nielsen).

Une bonne nouvelle pour Coca-Cola au moment où la plupart de ses concurrents comme Pepsi ou Dr Pepper restent dans le rouge. Le groupe doit par ailleurs faire face à de multiples campagnes anti-obésité, et cherche à se repositionner en lançant de nouveaux produits, à l'instar du Coca-Cola Life qui se prépare à envahir cet automne le Royaume-Uni.

Aux Etats-Unis, la marque a mis en place des distributeurs automatiques permettant au consommateur de personnaliser sa bouteille en choisissant parmi 100 000 prénoms. En ligne, sur le site officiel de la campagne, les internautes peuvent également générer des bouteilles virtuelles. Près de 6 millions d'unités créées à ce jour.

Mais le buzz ne s'arrête pas là puisque sur les réseaux sociaux, à commencer par Twitter et Instagram les hashtags "#shareacoke" se comptent désormais par centaines de milliers, et ce quand certaines bouteilles de Coca-Cola (supposément très recherchées) ne sont pas revendues sur eBay comme de véritables objets collectors.