Recherche

Moleskine : l'univers du voyage devient un magasin

Publié par le | Mis à jour le
Moleskine : l'univers du voyage devient un magasin

Visite du magasin Moleskine de Turin, situé dans un emplacement lié à la mobilité : la nouvelle gare de la capitale lombarde. La marque se fait donc distributeur, à l'instar de plusieurs exemples récents : Bourjois à Paris, Stabilo à Vienne ou Barbie, bientôt à Berlin.

  • Imprimer

Moleskine s'appuie sur les carnets de note d'écrivains et de personnalités légendaires comme Vincent Van Gogh, Pablo Picasso ou Ernest Hemingway. Pourtant, Moleskine a (juste) un peu plus de ... 15 ans.

C'est en 1997 que Moleskine naît en tant que marque, en reproduisant le carnet légendaire des artistes et intellectuels des deux derniers siècles. Modo et Modo basée à Milan va faire un coup de génie. Bruce Chatwin, écrivain anglais est le premier à avoir parlé de 'carnet Moleskines' dans son roman 'Le Chant des pistes', publié en 1987. Moleskine vient de 'Mole skin' ('peau de taupe') et désigne un coton vernis qu'on utilisait autrefois (pour couvrir des banquettes, par exemple). Chatwin explique dès lors qu'il se procurait ces carnets chez un fabricant de Tours (disparu). Restait alors à bâtir le mythe.

La distribution est un sujet en soi. La présence internationale chez de nombreux revendeurs un gage de succès. Mais, la marque évolue et se diversifie vers le voyage et la mobilité avec toute une série d'objets. Ses revendeurs peuvent difficilement exposer tous les produits avec les codes de la marque, Moleskine se fait donc distributeur des produits à sa propre marque.

Pourquoi est-ce intéressant ? Le décryptage de l'expert

1/ L'alliance de la tradition mais aussi de la modernité

Les objets et produits sont aujourd'hui intimement rattachés au monde numérique et à la mobilité, au-delà de l'offre traditionnelle de papeterie, c'est ce qu'on ressent dans ce magasin qui permet de mieux exposer la largeur d'offre.

2/ La cohérence de l'offre

C'est simple : une offre 100% Moleskine, tout cela et rien que cela.

3/ Les codes de la marque toujours présents

Valorisation des note books, agendas, de leur couverture et de leurs couleurs. Mise en scène simple et très bonne occupation de l'espace, les produits sont starifiés.

.

Frank Rosenthal est Expert en marketing du commerce et co-fondateur avec Pascale Brousse et Christophe Protat du blog nouveaux concepts. Retail Labo revient tous les 15 jours sur emarketing.

Frank Rosenthal

Courir inaugure son concept-store "Wood" aux Halles

Courir inaugure son concept-store "Wood" aux Halles

Courir inaugure son concept-store "Wood" aux Halles

Le magasin Courir inaugure son nouveau concept store Wood aux Halles le 26 janvier Un parcours client repense et connecte qui met la sneaker [...]

#NRF17 3 concept-stores inspirants venus des USA

#NRF17 3 concept-stores inspirants venus des USA

#NRF17 3 concept-stores inspirants venus des USA

occasion du Big Retail Show de la NRF du 15 au 17 janvier 2017 New York decouvrez trois magasins aux concepts innovants Visite guidee

Les stratégies des retailers américains à dupliquer

Les stratégies des retailers américains à dupliquer

Les stratégies des retailers américains à dupliquer

Deja ebranle par le bouleversement de son modele economique le secteur du retail americain doit present affronter la concurrence des geants [...]

En 2030, 50% des consommateurs achèteront en magasin

En 2030, 50% des consommateurs achèteront en magasin

En 2030, 50% des consommateurs achèteront en magasin

Les points de vente physique ont encore de beaux jours devant eux Selon une etude realisee par Comarch 50 des consommateurs continueront faire [...]