Recherche

Adobe rachète Neolane

Publié par le | Mis à jour le
Stéphane Dehoche, fondateur et CEO de Neolane
Stéphane Dehoche, fondateur et CEO de Neolane

L'entreprise américaine va débourser 600 millions de dollars en cash pour acquérir l'éditeur français de logiciels dédiés au marketing et à la communication.

  • Imprimer

L'opération devrait être bouclée fin juillet. Adobe achète le français Neolane pour 600 millions de dollars (460 millions d'euros). L'acquisition de l'éditeur de logiciels dédiés au marketing et à la communication va permettre à Adobe d'intégrer la gestion de campagnes cross canal dans sa solution Marketing Cloud. Stéphane Dehoche, président et CEO de Neolane, continuera à diriger l'équipe au sein du pôle marketing digital d'Adobe.

" Neolane a plus de 400 clients à travers le monde, dont beaucoup d'entre eux sont également clients d'Adobe. L'intégration de nos solutions à Adobe Marketing Cloud va nous donner de la visibilité et rendre le travail des marketeurs plus facile et efficace, a commenté Stéphane Dehoche. Adobe a une vision fantastique du futur du marketing et une capacité d'innovation qu'aucune entreprise ne peut offrir. "

Neolane a réalisé 44 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012 dont 55% réalisé à l'étranger. L'éditeur français figure dans le Magic Quadrant 2013 de Gartner pour la gestion de campagnes multicanal, mais aussi pour le CRM Lead Management. " L'an dernier, Neolane a connu une croissance mondiale de 40%. Cette année, nous sommes engagés à continuer sur cette lancée en renforçant notre pouvoir d'influence dans le monde ", déclarait Stéphane Dehoche en mai dernier à l'occasion de l'ouverture de bureaux à Munich, Sydney et Singapour. Neolane a également implanté un data center en Asie-pacifique. L'éditeur français était déjà présent aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et au Danemark et disposait d'un centre de support au Vietnam.

Les clients de Neolane sont présents dans 12 pays, et les utilisateurs de sa plateforme dans 20. Parmi ceux-ci, figurent Sony Music, Alcatel-Lucent, Sears Canada et Sephora Europe. Avant son acquisition par Adobe, Neolane affichait son ambition de réaliser 80% de son chiffre d'affaires à l'étranger. La société investit 25% de son chiffre d'affaires dans la R&D. Fondée en 2001, Neolane a misé sur le cloud dès 2003, et était alors le seul éditeur de plateforme marketing à proposer un déploiement dans le cloud pour la gestion de campagnes cross canal. L'éditeur revendique plus de 100 clients à ce jour au mode cloud en Europe aux Etats-Unis et en Asie Pacifique à l'image de L'Occitane International, Photobox, Nature & Découvertes ou encore Clas Ohlson.

Stéphanie Maziol, chef de produit chez Neolane présente l'entreprise
(Interview réalisée sur le salon T2M le 13 juin 2013)

Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne?

Article écrit par Sarbacane Software

Sarbacane Software

Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne?

Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne? Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne?

On en parle beaucoup ces derniers temps, le marketing d'influence se voit comme une nouvelle façon d'aborder les stratégies de communication. [...]

Comment comprendre et influencer le comportement du consommateur

Article écrit par Brandwatch

Brandwatch

Comment comprendre et influencer le comportement du consommateur

Comment comprendre et influencer le comportement du consommateur

Comprendre le comportement du consommateur est une tâche vaste et complexe, mais avec le bon mix de recherches vous pouvez mieux comprendre [...]

S4M acquiert la DSP Netadge

S4M acquiert la DSP Netadge

S4M acquiert la DSP Netadge

S4M, le spécialiste de la publicité ciblée sur mobile, met la main pour un montant non dévoilé sur Netadge, une DSP mar. Stanislas Coignard, [...]

Saga #InboundMarketing : Fondements

Article écrit par Éditialis Brand Content

Éditialis Brand Content

Saga #InboundMarketing : Fondements

Saga #InboundMarketing : Fondements

Le comportement des consommateurs a changé ! Ils ne sont plus réceptifs aux stratégies marketing traditionnelles. Un phénomène qui s’explique [...]