MENU
Recherche

"Aujourd'hui, le commerce est omniprésent"

Publié par le | Mis à jour le
'Aujourd'hui, le commerce est omniprésent'

Poussée du t-commerce, confirmation de la vente directe, plébiscite de la livraison à domicile, promesse du second écran... L'Observatoire de l'Ominiretail de CA Com fait le point des évolutions des différents canaux d'achats.

  • Imprimer

"Le commerce évolue très vite. La part du T-Commerce a presque doublé en un an, l'achat d'occasion stagne, les circuits alternatifs se cherchent, les modes de livraisons cherchent leurs marques ... Il reste difficile de prévoir ce que sera la norme dans le commerce de demain" commente Rodolphe Bonnasse, PDG de CA Com en présentant la troisième édition de l'Observatoire de l'Omniretail. Cet observatoire fait le point sur les évolutions des niveaux d'utilisation des différents canaux d'achat entre 2013 et 2014 (Lire ici les résultats de l'édition 2013)

Les principales évolutions

  • La poussée du T-commerce : 7% des français ont acheté depuis leur tablette au cours de l'année écoulée soit presqqe deux fois plus qu'entre 2012 et 2013 (4%). Le canal est porteur puisqu'il se vend désormais davantage de tablettes que d'ordinateurs.
  • La confirmation du canal vente directe : c'est désormais le 3ème mode de distribution ( après le magasins et la vente en ligne). 10% des français achètent par une vente directe au moins une fois par an. . C'est encore un marché de niche (1%) mais les valeurs de proximité et de convivialité intrinsèques au format séduisent de plus en plus. (Lire à ce sujet notre article "Ventes sur canapés").
  • Le plébiscite de la livraison à domicile : 71% des acheteurs online se font livrer à domicile. En deuxième positions, ces acheteurs choisissent le relais colis.

La puissance du commerce traditionnel

  • Le commerce physique : 97% des français fréquentent les magasins et les achats en hypers/supers (86%) demeurent toujours la norme. En province par exemple 8 français sur 10 les fréquentent une fois par moi et plus d'un sur deux au moins une fois par semaine. Concernant les magasins de proximité indépendants sont fréquentés par 68% des français (au moins un fois par mois) et 50% les fréquentent au moins une fois par semaine.
  • L'e-commerce : séduit 52% des français (contre 48% entre 2012 et 2013). "La bataille de l'e-commerce se jour ur les modes de livraison" poursuit Rodolphe Bonnasse "et pourrait se jouer sur les frais de retour, avec Paypal qui prérennise le remboursement de ceux-ci sur toute l'année 2014."
  • Les promesses du second écran pourraient séduire 1/4 des non acheteurs et jusqu'à 38% des 15-24 ans." Le commerce sur second écran arrive à peine mais le bouleversement des usages par les écrans compagnons laisse présager du potentiel de ce marché" commente encore Rodolphe Bonnasse.
AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche