MENU
Recherche

[Publi] Retail : Associer la RFID à l'Internet des objets

Publié par le | Mis à jour le
[Publi] Retail : Associer la RFID à l'Internet des objets

L'Internet des objets - affichages digitaux, scanners, tablettes d'aide à la vente, véhicules de livraison, terminaux point de vente - est une tendance de fond dans le retail. Microsoft se positionne sur le sujet en permettant la mise en place de systèmes intelligents.

  • Imprimer

Rencontre avec Ludovic Fenelon, responsable de l'activité retail d'IER, filiale 100 % du groupe Bolloré, fournisseur de solutions RFID.


Quels sont les apports majeurs des objets connectés dans la gestion d'un point de vente ?

Les technologies RFID, via les puces qu'on incorpore aux objets, permettent de générer de la data précieuse pour la gestion et l'optimisation des flux des biens et des personnes. Nous intervenons sur ce créneau, très porteur pour le monde du retail, puisqu'il concerne à la fois la gestion des stocks (en optimisant l'inventaire et les réassorts), la circulation en caisse (via les bornes d'encaissement), la sécurisation des produits en luttant contre la démarque inconnue, etc.

Nous travaillons avec Microsoft pour exploiter les données via le développement d'applications nouvelles : gérer les promotions automatiquement, proposer du contenu aux consommateurs, automatiser le réassort etc.

Quel est le produit le plus emblématique ?

Le lecteur RFID, utilisé dans le cadre de l'Internet des objets, est promis à un bel avenir, notamment dans le prêt-à-porter. Nous avons par exemple équipé une enseigne en Angleterre (1500 lecteurs pour 700 points de vente) qui a enregistré une augmentation de ses ventes en magasin de 8 à 12 % grâce à une meilleure gestion des stocks, des réassorts et à une meilleure maîtrise de la démarque inconnue.


La question du stock se pose plus que jamais car la digitalisation du commerce pousse les internautes à commander en ligne et à récupérer leurs marchandises en point de vente selon le système du click & collect. Or comment gérer des campagnes promotionnelles, comment honorer toutes les commandes si le stock n'est pas juste ? Nous fournissons au retail des solutions garantissant en temps réel, la justesse du stock, source de chiffre d'affaires !

Les données provenant des lecteurs RFID, connectées à un système intelligent, donnent du sens et de la valeur à la digitalisation du point de vente.

IER produit aussi des bornes d'encaissement. A quel segment du commerce sont-elles dédiées ?

La borne de libre encaissement n'a pas vocation à remplacer les postes des caissières, car elle exige un pré requis, la mise en place d'étiquettes RFID sur chaque produit. En revanche, elle trouve son sens, notamment dans le secteur alimentaire, sur un parcours client spécifique avec un nombre de produits limités. C'est le cas des magasins de proximité qui proposent une offre de snacking. Nous venons de mener un test pendant six mois dans une enseigne à Paris. Il en ressort que les consommateurs mettent en moyenne 30 secondes pour payer leurs achats ! Le gain de temps est considérable.

En outre la borne peut apporter d'autres services comme la gestion des promotions par exemple.



IER propose des équipements et solutions dédiées à la gestion et l'optimisation des flux qui dépassent le secteur du retail. Quels sont les autres domaines concernés ?

L'entrepôt et l'industrie (avec des terminaux radio, la traçabilité de bacs et contenants grâce à des étiquettes RFID), le transport (avec des solutions de mise à disposition de preuve de livraison via l'équipement des livreurs en PDA ou encore l'optimisation des tournées via la géolocalisation), les aéroports (borne de checking, lecteur de billets), les places publiques (borne Sncf, La Poste) et enfin la voierie avec les systèmes liés aux solutions Autolib', lancées par le groupe Bolloré.

IER dispose d'une usine qui fabrique 200 millions de tags RFID (étiquettes) par an et d'une autre usine qui produit les bornes et les lecteurs.

En quoi le partenariat avec Microsoft soutient-il le développement de vos technologies ?

Microsoft apporte tous les outils nécessaires à la mise en place de systèmes intelligents, en permettant la collecte et l'analyse des données. Par exemple, l'ensemble de nos bases de données s'appuie sur Microsoft SQL Server. Les logiciels dédiés aux PDA et aux bornes fonctionnent sur Windows Embedded.


Microsoft par ailleurs investi dans l'internet des objets au travers de sa nouvelle offre Microsoft Azure Intelligent Systems, qui facilitera aussi la collecte et l'analyse des données dans le cloud


MICROSOFT