PLV : - 6 % en 2012

Publié le par

Le constat est clair : après deux années de forte augmentation (+ 16 % en 2011 et + 12,5 % en 2010), le chiffre d'affaires 2012 du marché français de la PLV et du marketing au point de vente marque une baisse. Le Popai et Harris Interactive viennent de livrer leur étude annuelle.

La PLV accuse une baise de 6% en 2012 (Popai)

La PLV accuse une baise de 6% en 2012 (Popai)

Toujours très attendue par les marques, fabricants, professionnels et spécialistes du point de vente, l'étude sur le marché français de la PLV vient d'être réalisée par POPAI, en collaboration avec l'institut Harris Interactive. Le constat est clair : après 2 années de forte augmentation (+ 16 % en 2011, + 12,5 % en 2010), le chiffre d'affaires 2012 du marché français de la PLV et du marketing au point de vente marque une baisse de - 6 %. Evalué à 1,104 milliards d'euros, le marché français de la PLV en 2012 est donc en baisse par rapport à 2011 dans un marché de la communication lui-même en légère régression (- 1,3 %) allant jusqu'à - 3,5 % côté publicité media.


Pour les acteurs de la profession, les prévisions d'investissement pour 2013 sont pourtant relativement optimistes : 64 % des sondés envisagent d'investir en 2013 (contre 88 % en 2012) : 72 % prévoient d'acquérir du matériel et 57 % misent plutôt sur la recherche-développement. Ils restent néanmoins prudents quant à leurs perspectives de développement, 74 % des entreprises interrogées envisageant l'embauche de collaborateurs (contre 90 % en 2012) mais misant également sur un développement interne plutôt qu'externe.

En ce qui concerne les exportations directes en volume, elles sont en diminution par rapport à l'année 2011 (48 % contre 74 % en 2011), marquant également une diminution de la part des exportation en direct dans le chiffre d'affaires du marketing au point de vente (19 % contre 23 % en 2011).

On note sur 2012 une diminution de la concurrence d'entreprises françaises (73 % contre 93 % en 2011) ou européennes (principalement allemandes, espagnoles ou belges). Les pays de l'est, du Maghreb ou la Chine restent quant à eux les plus cités parmi les pays représentant une concurrence en très forte croissance. Patrick Robert, président de POPAI France reste optimiste : " Les entreprises adhérentes de POPAI France représentent 85 % de l'activité de la profession. Même si le marché de la PLV a connu une légère baisse sur l'année 2012, la forte progression enregistrée lors des 2 années précédentes nous laisse à penser qu'il restera un marché dynamique, créatif et porteur. "