Recherche

Les distributeurs ont une démarche fragmentée sur les réseaux sociaux

Publié par le - mis à jour à
Les distributeurs ont une démarche fragmentée sur les réseaux sociaux

Lorsqu'un directeur conseil spécialiste des réseaux sociaux (et indépendant) se penche sur la stratégie "sociale" de la grande distribution, c'est du coup très lucide… Entre hyper fragmentation et retard à l'allumage, Grégory Jeandot, de l'agence MarketingZ, met en lumière ce qui ne l'est jamais.

  • Imprimer

Après une carrière chez Fullsix (avec le budget du marketing digital de SFR notamment) et chez DDB (Mac Do), Grégory Jeandot crée cet été l'agence MarketingZ. Bloggeur depuis quelques années, il continue d'écrire sur le marketing en plus de son travail de consultant digital pour tous les secteurs (marque et commerce organisé notamment).

Son billet sur " Comment communique la grande distribution ? " présente un état de l'art de la présence de ces géants sur les réseaux sociaux. "Je me suis demandé si ces mastodontes de l'investissement média investissaient le volet social" continue Grégory Jeandot "Le constat est qu'ils ne semblent pas avoir déployé toute leur puissance. Ils préfèrent toucher massivement des millions de personnes en prime time sur TF1, que faire du cas-par-cas ou du marketing de précision". La grande distribution fragmente encore ses prises de paroles sociales.

Très souvent les enseignes possèdent plusieurs pages Facebook, plusieurs comptes Twitter et parfois même plusieurs chaînes vidéo. Dans ce domaine, la palme d’or revient à Auchan qui administre une dizaine de pages Facebook, une demi-douzaine de comptes Twitter et trois chaînes Youtube: une vraie boulimie sociale! Néanmoins, ce n’est pas le nombre de présence qui détermine la taille de la communauté, c’est plutôt les contenus. " Intermarché l’a parfaitement compris et a créé des pages thématiques sur les tendances porteuses du Web: les bébés, les animaux, le food…" précise encore Grégory Jeandot.

L’interaction communautaire se fait principalement sur des pages spécialisées créées par les distributeurs: la cosmétique pour Carrefour, les bébés et les animaux pour Intermarché, les recettes de cuisine chez Casino (entre autre), la consommation responsable chez E.Leclerc, le « Mieux vivre » pour Auchan.

Le tableau présenté ci-dessous est issu du blog MarketingZ où vous pourrez lire l'ensemble de l'analyse.

AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche