MENU
Recherche
}

Les distributeurs de parfums et cosmétiques jouent la carte de la différenciation

Publié par le - mis à jour à
Le nouveau merchandising de la marque enseigne Marionnaud
Le nouveau merchandising de la marque enseigne Marionnaud

2012 s'annonce compliquée pour le secteur de la beauté. Victime des arbitrages de consommation des ménages, la demande s'essoufflera à court terme selon une étude Xerfi. Le bio, les cosmétiques pour hommes et les cosmétiques ethniques tirent la croissance mais leur dynamisme ne suffira pas.

L'institut d'études Xerfi vient de publier une étude “Les nouveaux enjeux dans la distribution de parfums et cosmétiques – Distribution sélective, pharmacies, parapharmacies, pure players, GSA, acteurs de la VAD : analyse des positionnements et des axes de différenciation”. L'auteur, Anne Césard, livre ici les principaux enseignements.

Le cadre de la beauté en France

Après une année 2011 plutôt bien orientée (consommation des ménages en parfums et produits pour la toilette en hausse de 1,5 % à 14,6 milliards d’euros), 2012 s’annonce compliquée pour les distributeurs de parfums et cosmétiques. Victime des arbitrages de consommation des ménages, la demande globale en produits de soins pour le corps s’essoufflera à court terme. Si les cosmétiques bio, les cosmétiques pour hommes et les cosmétiques ethniques recèlent un potentiel de croissance important,