Le BHV devient BHV/Marais

Publié le par

Le Marais deviendra t-il l'autre quartier des grands magasins parisiens ? En changeant de nom, d'offre et de logo, le BHV entend dynamiser ses ventes. Il vise à devenir Le grand magasin des "urbains créatifs". Une nouvelle signature "le style comme style de vie" annonce la couleur.

Le BHV devient BHV/Marais

En revendiquant son appartenance à son quartier historique, le BHV c'est "l'esprit Marais " ... en devenant BHV/Marais autrement dit une façon d'être, un style de vie .... Le quartier du Marais est une vraie destination shopping pour parisiens et touristes. A travers ce positionnement, le BHV/Marais démontre, selon l'état major de l'enseigne réunit ce matin, que le BHV/Marais " est le grand magasin des urbains créatifs, celui qui leur permet d'exprimer pleinement leur personnalité à travers tous leurs centres d'intérêt : de la mode au bricolage, de la beauté aux arts de la table et au culinaire... Avec toujours à coeur de se différencier grâce au mix & match et au Do It Yourself, révélateur ultime de leur singularité ". C'est en octobre prochain que le grand magasin adoptera une nouvelle signature "Le style comme style de vie".

La cible : les "urbains" créatifs"

Certains résumeront BoBos ... Mais l'enseigne, propriété du Groupe Galeries LAfayette, préfèrent la dénomination moins stigmatisante d'urbains créatifs. Il s'agit selon l'enseigne " d'hommes et de femmes ultra connectés, anticonformistes, prenant soin d'eux, épicuriens, curieux, adeptes du Do It Yourself", baignés de culture et en quête de sens." Pour cela le grand magasin propose les "3 B" pour "Beau, Bon et Bien".

Le BHV confirme ainsi son orientation pour répondre à une aspiration profonde des urbains à créer et à apprendre. L'Observatoire des tendances, le DIY (Do It yourself) cuisine, customisation ou déco en sont les exemples les plus saillants. Enfin, le rayon bricolage est à ce jour une référence incontournable dans la capitale avec ses 4 300 m2 (sur 45 000 au total) et ses 40 000 références sont un peu l'âme du Bazar. D'ailleurs c'est un quincailler lyonnais qui a crée le grand magasin en 1856.

Le logo avec un slash

Le choix d'associer un slash à cette nouvelle identité n'est pas anodin. Ce signe - très utilisé par les web addict - assoit le caractère ambivalent, polymorphe de la nouvelle génération. Le BHV/Marais dit qu'il est en phase avec son temps ...

[Exclusif] Les services digitaux en magasin par Publicis Shopper

Savory Spice Shop ou comment se démarquer avec un marketing ultra basique ?