Recherche

L'avenir est aux animations commerciales transversales

Publié par le - mis à jour à
L'avenir est aux animations commerciales transversales
© L'animation Kinect de Microsoft par Circular France

Si l'animation commerciale ne connaît pas la crise, le secteur s'adapte aux exigences de contenus de certains secteurs. On parle alors de transversalité des univers. C'est le cas du high-tech et de la nutrition par exemple.

  • Imprimer

« En matière d’expérience, les univers se décloisonnent et vont devenir plus convergents et transverses », prédit Éric Popot, président de Circular France, l’agence numéro un de l’animation commerciale en France. Deux secteurs se dégagent. C’est le cas du high-tech et de la nutrition. Le premier demande beaucoup de pédagogie. Car les consommateurs sont un peu perdus sur les passerelles entre téléphonie, télévision connectée, tablettes et photo numérique. Pour preuve, le temps d’attente dans les magasins high tech ou sur les hot lines tant des opérateurs que des fabricants… Les animations de l’écosystème numérique ont donc le vent en poupe. Pédagogie et démonstration en somme (ce que fait la Fnac depuis toujours sur la photographie par exemple).
Pour en savoir plus, dans le dernier numéro de Marketing Magazine, un dossier est consacré à l’animation en point de Vente.

La nutrition est l’autre secteur qui se met et se mettra de plus en plus en scène. Les Français sont inquiets quant à leur alimentation (60 % d’entre eux se sentent perdus devant les étiquettes par exemple) et s’ils se posent beaucoup de questions, ils en posent aussi beaucoup aux marques qui se doivent de leur répondre. Circular vient par exemple de créer un département “Nutrition & bio” avec une école de vente interne où 1 000 conseillers seront formés aux thématiques du “bien manger”. Et les perspectives sont réelles… Sur l’indice de confiance, les marques de l’agroalimentaire arrivent en dernière position (13e), bien après les professionnels de santé ou les avis de consommateurs, et même après les magasins (10e place) par exemple.


Chiffres-clés de l'animation commerciale :

  • Le marché de l’animation pèse 368,3 M€ et emploie 45 000 salariés
  • Quatre domaines d’intervention :
    • Animation (165,8 M€)
    • Force de vente externalisée (130,9 M€)
    • Merchandising, optimisation de linéaires (44,1 M€)
    • Événementiel, télémarketing, etc. (27,5 M€)
  • 70 % des consommateurs qui ont vécu une expérience produit en parlent à leurs proches.
  • L’animation est un marché saisonnier : rentrée scolaire, Noël, printemps, plage… mais aussi des flashes comme la saint Valentin, fête des Mères et grands événements sportifs (JO, Coupe du monde de football).

Source : SORAP (Syndicat Professionnel de l’Action commerciale Terrain) 2012

AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche
Mice Connect Bedouk

Mice Connect Bedouk

Mice Connect Bedouk Mice Connect Bedouk

Salon du seminaire et de evenementiel cette manifestation est concu pour repondre aux problematiques du secteur et aux exigences de la profession [...]

Le management à distance

Le management à distance

Le management à distance

De plus en plus de projets du fait de leur transversalite et de la taille des organisations supposent que equipe travaille distance avec moins [...]

Autopsie des bad buzz en 2016

Autopsie des bad buzz en 2016

Autopsie des bad buzz en 2016

Origine secteur canal ou entreprise Nicolas Vanderbiest et Visibrain analysent les bad buzz qui ont marque annee 2016

Le Retail Dinner rassemble les marketeurs

Le Retail Dinner rassemble les marketeurs

Le Retail Dinner rassemble les marketeurs

Le magazine Marketing organise la premiere edition du Retail Dinner un rendez vous des influenceurs du secteur desireux elargir leur horizon [...]