Recherche

[Débat] Montebourg va-t-il "botter les fesses" de la grande distribution ?

Publié par le | Mis à jour le
[Débat] Montebourg va-t-il 'botter les fesses' de la grande distribution ?

Le ministre du Redressement productif promet de "botter les fesses de la grande distribution", accusée d'avoir "assommé les PME en France". Arnaud Montebourg continue sa croisade pour un marketing patriotique. Réaliste ?

  • Imprimer

Que penser de la dernière sortie d'Arnaud Montebourg sur la grande distribution accusée de ne pas tenir ses engagements en faveur du sourcing hexagonal ? Le ministre compte demander aux enseignes des "actes de préférence pour le made in France ". Des rayons et des produits "bleu-blanc-rouge", en somme.

L'information, largement relayée par les médias, a fait bondir Jacques Creyssel, délégué général de la FCD (Fédération des entreprises du commerce et de la grande distribution) sur RTL, qui a condamné des "propos totalement inacceptables et insultants pour les 750 000 salariés du secteur ".

Mais que peut faire l'État pour susciter ces fameux "actes de préférence" pour le made in France ? Peut-il contraindre la grande distribution à acheter davantage français ? Non. L'arsenal juridique actuel ne peut obliger une entreprise à acheter français. "Il n'est pas besoin de prendre des décrets, de faire des lois... On va les convoquer ", prévient le ministre. Des menaces à la place de d'ouvrir des négociations n'a jamais été une bonne idée.

AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche