Recherche

Corio : le projet Cargo de Quai d'Ivry repense le sens d'un centre commercial

Publié par le | Mis à jour le
Corio : le projet Cargo de Quai d'Ivry repense le sens d'un centre commercial

Historiquement, les centres commerciaux ont l'habitude d'aligner des enseignes les une à côté des autres, se considérant comme des usines à vendre ou une boîte à loyer. C'est dramatiquement conventionnel.

  • Imprimer

Depuis 2010, le centre commercial de Quai d’Ivry (94) propose une autre approche : créer du lien social avec ses clients par un mélange subtil de culture populaire, de divertissements, de transmissions et d’échanges.
Avec d’abord, Ludo, un espace de 100 m2, 750 animations par an… gratuites : cours d’anglais, cours de judo par un ex-champion du monde habitant à Ivry, cours de danses et spectacles des élèves sur le mail, etc. –  une programmation digne d’une salle de spectacle ! Puis Wadé, une bande dessinée fantastique dont le scénario prend racine près du centre commercial. La culture de l'imaginaire et des héros locaux sont magnifiquement dessinés. Le tome 3 devrait sortir en juin.

Dans cette continuité de culture populaire, le projet Cargo va proposer un espace dans un esprit loft (10 mètres sous plafond) de 1 700 m2 avec vue sur la Seine. Encore en phase de lancement, le réaménagement du top floor du centre propose une alliance de la restauration et de la culture digital et design : trois kiosques “fast casual food”, un game café, une brasserie, un art & design store, une librairie, un cinéma de quartier, une médiathèque, une scène centrale. Un lieu, conçu par l’agence Simone et Hug, qui se veut le plus gourmand et le plus joueur de la capitale. Un appel d’offres vers des concepts novateurs de restauration (souvent très triste en galerie) va démarrer en septembre pour proposer aux clients une autre approche plus contemporaine. Des animations très variées autour du jeu vidéo, avec des intervenants et des expos top niveau, sont programmées pour l’ouverture prévue en mars 2013. Relais sur Internet, blogs et sites dédiés, page Facebook, accompagnent le projet. La communauté locale se connaît et se reconnaît.

La vraie innovation est que le centre commercial n’attend plus que les enseignes lui proposent un nouveau concept. Corio prend son destin en main pour créer lui-même ce qu’attendent ses visiteurs. Il crée sa propre stratégie à sa zone de chalandise. Nous sommes là encore dans une démarche de précision, très locale – la proximité au sens pur. Le client devient acteur de l’animation de son centre, le centre devient un poumon culturel de la ville. La générosité du centre crée la qualité des échanges et une fréquentation positive. D’ailleurs, certaines enseignes qui boudaient ce genre de centre ont changé d’avis comme Hema, Neoness et Pixmania et ont rejoint la liste des enseignes locomotives déjà présentes, comme Carrefour Planet, Boulanger ou H&M.

Comme quoi culture populaire locale et commerce ne sont deux concepts aux antipodes !

Christophe Protat est architecte d’intérieur, fondateur de CP Retail Design&Media et coauteur d’un blog référent sur les nouveaux concepts.

Christophe Protat

Booster le commerce : enrichir l'expérience client

Booster le commerce : enrichir l'expérience client

Booster le commerce : enrichir l'expérience client

Frank Rosenthal est ici interesse deux cas ecole Mall of America un centre commercial gigantesque et Room Board un vendeur de meubles made [...]

Le digital, facteur du dynamisme des centres commerciaux

Le digital, facteur du dynamisme des centres commerciaux

Le digital, facteur du dynamisme des centres commerciaux

Les visiteurs de centres commerciaux sont plus enclins que la moyenne des consommateurs etre aussi des cyber acheteurs Tel est un des enseignements [...]

Du mass retail au retail expérientiel

Du mass retail au retail expérientiel

Du mass retail au retail expérientiel

Espaces de culture au sein un centre commercial essayages sous forme de defile de mode Les retailers japonais coreens thailandais et chinois [...]