Recherche

Connaissez-vous Gilly Hicks, la dernière née d'Abercrombie & Fitch ?

Publié par le - mis à jour à
Connaissez-vous Gilly Hicks, la dernière née d'Abercrombie & Fitch ?

Enseigne encore inconnue en France, Gilly Hicks Sydney vient d'ouvrir son cinquième point de vente à Westfield Statford, le plus grand centre commercial européen, basé au Royaume Uni. Un nom difficile à retenir pour les francophones, qui, accolé à Sydney, renvoie vers la "beach culture".

  • Imprimer

Le story-telling de Gilly Hicks Sydney, la marque-enseigne du groupe d’Abercrombie & Fitch, est inventé de toutes pièces ... L'histoire de cette anglaise qui émigra en Australie dans les années trente pose l'univers de cette enseigne "très fille".

Mise en avant comme la marque Coquine & cousine d’Abercrombie ("Cheeky cousin"), Gilly Hicks s’adresse uniquement à une jeune clientèle féminine et propose du casual coloré, dont de nombreux dessous très bien mis en valeur (murs de soutiens-gorge d’une douzaine de couleurs différentes).

Pour autant, une forte impression de déjà-vu imprègne les lieux : même ambiance boîte de nuit assourdissante, éclairage uniquement centré sur le produit, mâle torse nu à l’entrée séduisant le chalant (avec possibilité de se faire photographier ensemble et remise immédiate de la photo).

Les éléments différenciant résident dans l’écran géant derrière les caisses montrant Bondi Beach en temps réel (et encore, cela a été vu chez Hollister, avec d’autres vues), une alcôve de parfums et cosmétiques de qualité moyenne. En s’installant sur ce créneau ainsi que sur celui de la lingerie, la marque concurrence directement Victoria's Secret.

On peut regretter l’absence de brand content de Gilly Hicks (hors site web – l’histoire n’est pas relatée en magasin – encore faudrait-il savoir lire dans le noir !) ainsi que la non-digitalisation des lieux.

Nous retiendrons une marque girly colorée, qui pose la question suivante : Abercrombie & Fitch pourra-t-il surfer sur les mêmes codes indéfiniment ?

Pascale Brousse est experte en tendances de consommation, fondatrice de l’agence prospective Trend Sourcing et auteur d’un blog référent sur les nouveaux concepts.

Pascale Brousse

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

Article écrit par Dareboost

Dareboost

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

L’analyse des résultats des tests de vitesse de ses pages web peut s’avérer ardue, surtout lorsque l’on est pas expert technique. Pourquoi alors [...]

Le quotidien d’un Social Seller

Article écrit par DEVELINK

DEVELINK

Le quotidien d’un Social Seller

Le quotidien d’un Social Seller

Le Social Selling, cette posture qui consiste à considérer les réseaux sociaux comme un levier permettant de générer du business, a déjà révolutionné [...]

Les 10 idées marketing (22-26 mai 2017)

Les 10 idées marketing (22-26 mai 2017)

Les 10 idées marketing (22-26 mai 2017)

...sont au nombre de 7 cette semaine. Au programme des initiatives marketing percutantes repérées ces derniers jours : Perrier organise des [...]

Ces marques qui innovent loin des nouvelles technologies

Ces marques qui innovent loin des nouvelles technologies

Ces marques qui innovent loin des nouvelles technologies

Il n'y a pas que les nouvelles technologies, dans la vie. Ce mois-ci, Tilt ideas a repéré cinq initiatives dans lesquelles la techno n'a (presque) [...]

Les 10 employeurs français les plus attractifs

Les 10 employeurs français les plus attractifs

Les 10 employeurs français les plus attractifs

Alors que l'employee advocacy devient un enjeu majeur pour les entreprises, LinkedIn publie un top des groupes qui suscitent le plus d'intérêt [...]

4 lettres qui inquiètent les entreprises : GDPR ou RGPD

Article écrit par HAAS Avocats

HAAS Avocats

4 lettres qui inquiètent les entreprises : GDPR ou RGPD

4 lettres qui inquiètent les entreprises : GDPR ou RGPD

A un an de l’entrée en vigueur du texte, l’impréparation règne. Ces quatre lettres («GDPR», ou «RGPD» pour la version française), qui ne suscitaient [...]