MENU
Recherche

Best Buy : l'e-commerce au secours du point de vente

Publié par le - mis à jour à
Best Buy : l'e-commerce au secours du point de vente

Les résultats du plus grand vendeur d'électronique américain viennent de tomber. Au deuxième trimestre 2014, alors que les ventes de Best Buy en magasin chutent, celles du Web s'envolent.

  • Imprimer

Tout récemment publié, le chiffre d'affaires de Best Buy au deuxième trimestre 2014 enregistre une baisse de 4 %, en partie compensée par les très bons résultats des ventes en ligne de l'enseigne. En effet, le retailer a annoncé une progression de 21,8% de ses ventes sur le Web, générant ainsi 581 millions de dollars, contre 477 millions l'année dernière.

Reste que les ventes globales, qui s'élevaient à 9,27 milliards de dollars au deuxième trimestre 2013, n'ont atteint que 8,9 milliards de dollars sur la même période cette année, soit une baisse de 4%.

Salvateur pour Best Buy, l'e-commerce est néanmoins pointé du doigt par le p-dg (français) du groupe, Hubert Joly. "Comme d'autres distributeurs et comme en témoigne notre performance ce trimestre, nous continuons à assister à un changement de comportement de consommation : les consommateurs effectuent de plus en plus de recherches et d'achats ligne. En conséquence, le trafic de nos points de vente physiques continue de baisser, mais notre taux de transformation en magasin et notre trafic en ligne continué d'augmenter en raison de la qualité d'exécution de notre stratégie 'Renew Blue'".

Le client, meilleur porte-parole de l'enseigne

Hubert Joly, CEO de Best Buy

Annonçant les actions à venir, Hubert Joly précise que "le but est de créer une expérience consommateur [...] telle que quelque soit le canal par lequel il interagit avec nous, il se transforme en promoteur de la marque Best Buy". Pour ce faire, Hubert Joly entend renforcer les investissements destinés à améliorer l'expérience client sous toutes ses formes, en ligne ou en magasin.

La stratégie "Renew Blue" de Best Buy combine trois objectifs : accroitre les ventes en ligne, améliorer l'expérience client en magasin, et tirer parti des opportunités multi-canal. En somme, faire en sorte que les clients Best Buy bénéficient de bons conseils, avec une qualité de service élevée à des prix compétitifs, en passant par le canal de leur choix.

Retrouvez ici le communiqué de Best Buy avec l'ensemble des chiffres de l'enseigne et les analyses de son pdg (en anglais).

François Deschamps et Marie J. Guillet