Recherche

Aide alimentaire exceptionnelle : les distributeurs mettent la main à la poche

Publié par le - mis à jour à
Aide alimentaire exceptionnelle : les distributeurs mettent la main à la poche

Les principales enseignes de distribution participeront, en plus de leurs aides habituelles, à la livraison des repas manquants pour la 27e campagne des Restos du Cœur. À ce jour, 5 millions de repas restent à pourvoir, soit une hausse située entre 5 et 8 %. Coût de l'opération : 5 millions d'euros.

  • Imprimer

C'est un appel au secours qu'a lancé avant Noël, Olivier Berthe, président des Restos du Cœur, en communiquant les besoins de l'association, soit 1 650 tonnes de produits divers (conserves de plats cuisinés, conserves de légumes, produits laitiers frais, produits d'hygiène…) pour finir cette 27e campagne de distribution. En effet, il manque 5 millions de repas pour répondre à une demande en hausse de 5 à 8 % selon les estimations. En 2010, près de 860 000 personnes ont bénéficié de l'aide alimentaire en France. Frédéric Lefebvre a entendu cet appel puis a ensuite lancé un message à toutes les entreprises pour qu’elles participent à cet élan de solidarité. Les six autres enseignes de la grande distribution (Cora/Match, Intermarché, Leclerc, Lidl, Monoprix, Système U) et plusieurs entreprises du secteur agroalimentaire ont répondu à cet appel.

Frédéric Lefebvre, profitant de cet élan du cœur, a proposé aujourd'hui à Julien Laupetre, responsable du Secours populaire français, qui venait lui aussi de faire état de difficultés, de déterminer les besoins de son organisation.

Une réunion aura lieu mardi 3 janvier 2012 à Bercy avec les enseignes, les entreprises et les responsables associatifs pour organiser la mise en place concrète de l'aide exceptionnelle demandée et notamment l’effort supplémentaire de 5 millions de repas indispensables à la poursuite de la campagne hivernale. C'est afin de fixer les modalités de mise en œuvre de ce soutien, au plan logistique notamment, que les neuf dirigeants des distributeurs participants, les représentants de la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution (FCD), des entreprises du secteur agroalimentaire ainsi que les responsables des Restos du Cœur et du Secours populaire français se réuniront.

La grande distribution devrait, au terme de cette réunion exceptionnelle, répondre présente pour sauver les Restos. Le million de bénéficiaires devrait être franchi cette année.

AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche