Recherche

Yahoo! rachète Kelkoo

Publié par le

Pour un montant de 475 millions d'euros, le portail américain Yahoo! vient d'avaler le comparateur de prix en ligne européen Kelkoo. Qui deviendra, quand la transaction sera accomplie au cours du deuxième trimestre, filiale à 100 % de Yahoo!. Par ce rachat, ce dernier renforce ses positions en Europe, et accélère le développement de l'ensemble de ses activités. Celles-ci vont du commerce électronique, dont Kelkoo est l'intermédiaire privilégié avec les marchands européens du Net, aux techniques de marketing en ligne (lien sponsorisé, recherche, etc. ). Dans ce domaine, le précédent rachat d'Overture, lui-même détenteur des technologies de recherche de FAST et d'Alta Vista, avait permis à Yahoo ! de se constituer un redoutable arsenal stratégique.
En s'emparant de Kelkoo, Yahoo! devient un mastodonte de l'Internet. Pour rappel, Kelkoo, c'est près de 30 millions de visites mensuelles en Europe et plus de 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires pour l'ensemble de ses quelque 1 000 partenaires marchands. Cette énième opération de concentration du marché de l'Internet en Europe intervient au moment même où le portail Lycos entérine l'acquisition du moteur de comparaison Buycentral avec, pour objectif, précisément de challenger Kelkoo tout en renforçant ses activités de shopping en Europe. C'est avec un Yahoo ! plus fort que jamais qu'il lui faudra désormais composer.
Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ? Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]