Recherche

VérifOnline devient KaliOnline

Publié par le

PJMS change le nom de son service en ligne de normalisation de l'adresse.

  • Imprimer
A l'automne 2006, PagesJaunes Marketing Services dévoilait VérifOnline, un outil RNVP et d'enrichissement d'adresses à la demande. Désormais, il faudra appeler cet outil KaliOnline. Un changement nécessaire car le nom "VérifOnline" est trop proche de Verif.fr, le service web d'informations B to B édité par Altares et l'éditeur de services multimédia AGL, propriétaires également de "3617 Verif". Basé sur la solution Structures (homologuée par le SNA), KaliOnline apporte des services de restructuration et normalisation postale, l'enrichissement téléphonique, la sirétisation, le topage Estocade et la recherche inversée.
RGPD 2018 : Quels impacts sur vos actions marketing ?

Article écrit par EmailStrategie

EmailStrategie

RGPD 2018 : Quels impacts sur vos actions marketing ?

RGPD 2018 : Quels impacts sur vos actions marketing ? RGPD 2018 : Quels impacts sur vos actions marketing ?

Le RGPD c’est bientôt ! Si vous ne savez pas ce qui se trame derrière ces 4 lettres, il est impératif que vous consacriez une partie de votre [...]

Les enjeux du marketing BtoB en 2017

Les enjeux du marketing BtoB en 2017

Les enjeux du marketing BtoB en 2017

Quels sont les objectifs, les moyens déployés et les grandes transformations du marketing BtoB cette année ? C'est à ces questions que veut [...]

House Of Fans, le nouveau programme ambassadeurs de Microsoft

Article écrit par Brainsonic

Brainsonic

House Of Fans, le nouveau programme ambassadeurs de Microsoft

House Of Fans, le nouveau programme ambassadeurs de Microsoft

Retour sur le programme de Brand Advocacy « House Of Fans » lancé par Microsoft France il y a quelques mois. Un véritable club privé destiné [...]

Mailjet présente Briq

Article écrit par Mailjet

Mailjet

Mailjet présente Briq

Mailjet présente Briq

Tout au long de l'été, Mailjet vous présente des startups venant de l'écosystème eFounders. Aujourd'hui, nous donnons la parole à Briq.