Recherche

Une nouvelle école des métiers du Net baptisée #Supdeweb

Publié par le - mis à jour à
Une nouvelle école des métiers du Net baptisée #Supdeweb

Media School group ouvrira en octobre 2012 une école des métiers du Web, #Supdeweb. En trois ans après le bac, elle se propose de combler le déficit de profils de la net économie. Google, SFR, Canal+, NRJ ou encore Digital Buzz sont partenaires.

  • Imprimer

Le secteur des métiers de l'Internet ne connaît pas la crise. Mais l'e-économie manque de profils issus de l'enseignement supérieur formés (lire l'article paru dans "Marketing Magazine" sur le sujet "Recherche Web marketeur désespérément ! "). Après Sup Internet (groupe Ionis) ou l'EEMI, ouvertes à la dernière rentrée universitaire, le rythme s'accélère donc avec cette nouvelle venue. 

Les programmes de #Supdeweb ont été construits avec des partenaires comme Jean-Marc Tasseto (Google), Jacques Froissant (Altaïde), Bruno Breton (Bolloré), Laurence Bricteux (NRJ), Pierre Fraidenraich (Canal+), Emmanuel Vivier (Digital-Buzz), François Banon (Disney), Gilles Nay (Lagardère), Véronique Pican (Mediacom), Cécile Guillois-Bouillet (SFR) et Patrick Ropert (SNCF).

La première année est en tronc commun. Les étudiants se formeront sur les principales fonctions des logiciels majeurs, se familiariseront avec les terminologies et les pratiques professionnelles essentielles et se perfectionneront pour être capable de prendre part à des échanges professionnels en anglais. La deuxième année est en un tronc commun avec trois options au choix. C'est en troisième année que trois spécialisations s'offre aux étudiants : la première concerne l'e-pub, l'e-marketing, l'e-commerce, le développement et la gestion des interfaces digitales (site web, applications mobiles, applications Facebook, display, BDD). La deuxième option propose une spécialisation sur les métiers de community management et brand content (engagement de la conversation avec les cibles, édition de contenus textuels, vidéo et applicatifs). Enfin, la troisième propose une option management des dispositifs de communication branding et ROI (e-pub, e-marketing, e-commerce).

Après la troisième année, les étudiants qui le souhaitent ont la possibilité de poursuivre un mastère communication digitale à l'ECS, qui fait partie de Media School Group.

Les entretiens de motivation et les examens se déroulent les 14, 15 et 16 mars 2011 et l'examen le 21 mars 2012.

  À propos de Media School Group : il s'agit d'un groupe d'enseignement supérieur privé, spécialisé dans la communication, dans un périmètre recouvrant médias, agences et annonceurs, tant du point de vue des contenus que des dispositifs. À ce jour, 1 600 étudiants, deux écoles de journalisme en France (IEJ Paris, IEJ Marseille), et quatre écoles de communication en France (ECS Paris, ECS Strasbourg, ECS Toulouse, ECS Marseille), ainsi que deux écoles de communication en Europe (ECS Londres, ECS Bruxelles).

AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche
Quatre idées de campagne pour toucher la génération Z

Quatre idées de campagne pour toucher la génération Z

Quatre idées de campagne pour toucher la génération Z

L'étude #GenZbyLp de Lagardère met en avant les quatre principaux profils de la génération des 15-24 ans. Hyperconnectée et très créative, elle [...]

Emakina intègre le Club des partenaires de Sup'Internet

Emakina intègre le Club des partenaires de Sup'Internet

Emakina intègre le Club des partenaires de Sup'Internet

L'agence de communication digitale Emakina rejoint le club des partenaires de Sup'Internet, membre de Ionis Education Group, une école supérieure [...]

C!Print 2017

C!Print 2017

C!Print 2017

Salon international des professionnels de l' impression numérique & textile, ainsi que de la personnalisation, cette manifestation met en [...]

Les 12 métiers du programmatique

Les 12 métiers du programmatique

Les 12 métiers du programmatique

Le boom du programmatique implique l'émergence de nouveaux métiers. Tradelab liste 12 métiers qui ont le vent en poupe.