MENU
Recherche

Tribune Libre - Pourquoi le papier est-il résilient ?, Bernard Plé, dg de Mediapost

Publié par le - mis à jour à
Tribune Libre - Pourquoi le papier est-il résilient ?, Bernard Plé, dg de Mediapost

Le papier contre le digital : s'il est un combat d'arrière garde, c'est bien celui là. Avec ses atouts indéniables, le papier reste un média incontournable de la communication globale et complémentaire du web, selon Bernard Plé, directeur général de Mediapost.

C'est bien de résilience dont il faut parler, à en lire le cortège de tribunes, avis, et funèbres augures parus en cette année 2012. On s'attristait (parfois avec une certaine hypocrisie) de l'augmentation de l'éco-contribution, on se pâmait devant la floraison -en passe de devenir invasive- de nouveaux "sites" et autres "apps" qui transcendaient ces bons vieux usages du prospectus, soudain devenus si peu " trendy ", voire "old school", à en juger par la débauche de clics et de " taps " nécessaires pour découvrir le fond du message : informer, comparer, donner envie... et incidemment faire gagner du pouvoir d'achat au quotidien.

Dans ce concert funèbre, les pleureuses, souvent dûment rétribuées pour vendre une merveilleuse alternative digitale (parce que même dans un monde "2.0", il faut bien vivre), jettent une poignée de terre dans une tombe fort heureusement vide.

Bien entendu, il n'est pas question pour moi de me faire le tenant d'un combat d'arrière garde sur le primat du papier versus le digital : faute de belligérants (annonceurs clients/consommateurs clients), cette bataille, que d'aucuns auraient pourtant souhaitée homérique, n'aura pas lieu. En effet, le "mix" des deux univers est désormais une réalité quotidienne qui permet d'unir, en paix, le "meilleur des deux mondes".
Je me contenterai d'exposer les principaux arguments, qui, de mon point de vue, sont constitutifs de cette résilience du papier.

Le papier est un média choisi

Aujourd'hui, recevoir un mailing ou un prospectus dans sa boite aux lettres résulte d'un acte volontaire. Depuis de nombreuses années, les différents syndicats professionnels (SNCD, Fevad, SDD,...) ont oeuvré pour simplifier les processus d'exclusion et fédérer un comportement vertueux de la part de tous les professionnels intervenant sur l'ensemble de la chaîne graphique (liste Robinson, respect des Stop Pub).

Par ailleurs, ce choix