Recherche

"Tous les courants se croisent à Rennes"

Publié par le
'Tous les courants se croisent à Rennes'

Pour sa nouvelle campagne de communication extra-territoriale, la ville de Rennes joue sur les mots.

  • Imprimer
La Ville de Rennes a choisi, pour sa nouvelle campagne de communication extra-territoriale, un ton volontairement décalé et surprenant, en jouant sur le double sens du mot "rennes". Cette campagne est déclinée sur les ondes et par voie d'affichage. Le spot radio débute comme un documentaire animalier, qui présente les habitudes de vie du renne et se termine par la nouvelle signature : "Tous les courants se croisent à Rennes". La même phrase vient signer le visuel présenté sur les affiches. Il s'agit d'un montage réunissant un transformateur et des fils électriques qui forment une tête de renne. Pour cette nouvelle campagne, la Ville et Rennes Métropole ont souhaité développer la notoriété et l'attractivité de l'agglomération, en s'appuyant sur des items aussi variés que l'environnement, l'habitat, les nouvelles technologies et, c'est une constante, la culture. Présente sur les ondes de France Inter jusqu'au 15 décembre, la campagne est également visible dans les gares françaises. Cette campagne s'inscrit dans la continuité de la précédente, déjà conçue et réalisée par Euro RSCG Compagnie. Elle mettait en scène un batteur (pour monter les œufs en neige) et était signée "Rennes fait monter les talents", expression du bouillonnement de la vie culturelle rennaise.
La Tribune : le phoenix renaît de ses cendres.

La Tribune : le phoenix renaît de ses cendres.

La Tribune : le phoenix renaît de ses cendres.

Principal concurrent du quotidien économique Les Echos, le journal La Tribune a réussi sa transition numérique et s'est même permis un retour [...]

Solex renaît au BHV/Marais

Solex renaît au BHV/Marais

Solex renaît au BHV/Marais

Solex ouvre son premier magasin avec Le BHV/Marais. La marque revient de loin et... se porte bien. Décryptage croisé entre Grégory Trebaol, [...]