Recherche

Renault, "Prix de l'Eté de l'Innovation" d'Innovascope

Publié par le

Depuis 3 ans, l'association Innovascope publie, chaque année, le Baromètre des politiques d'innovation, basé sur l'analyse du discours sur l'innovation au sein des rapports d'activité. Elle lance aujourd'hui le "Prix de l'Eté de l'Innovation", destiné à récompenser l'entreprise dont le discours sur l'innovation a enregistré la progression la plus constante sur 3 ans. Portant sur les années 2000, 2001 et 2002, ce premier Prix - pour lequel 50 entreprises ont été retenues sur les 109 dont le rang moyen a été calculé sur les 3 ans -, est attribué à Renault. Avec pour challengers Philips et Cetelem. Ce Prix met également en exergue les plus fortes régressions dans le discours sur l'innovation dans les rapports d'activité, qui sont le fait de Nestlé, Unilever et Sodexho.
Les 5 jobs du Web de la semaine - 09/01/17

Article écrit par Digitalent

Digitalent

Les 5 jobs du Web de la semaine - 09/01/17

Les 5 jobs du Web de la semaine - 09/01/17

5 nouvelles opportunités d'emploi sont mises en avant chaque semaine ici. Les offres d'emploi appartiennent aux univers du Webmarketing, du [...]

La génération Z préfère faire ses achats en magasin

La génération Z préfère faire ses achats en magasin

La génération Z préfère faire ses achats en magasin

98% des Millennials favorisent l'achat en point de vente mais exigent des interactions hautement personnalisées. Mais d'après IBM, qui a réalisé [...]

Le C3I Day étudie l'avenir de la profession

Le C3I Day étudie l'avenir de la profession

Le C3I Day étudie l'avenir de la profession

La Journée nationale des études, devenue C3I Day, se tiendra le 19 janvier prochain chez Business France. Claudie Voland-Rivet (UDA) et Delphine [...]

eSport : une cible de 7,5 millions de fans en France

eSport : une cible de 7,5 millions de fans en France

eSport : une cible de 7,5 millions de fans en France

Plus de 7,5 millions de Français sont fans de compétitions sportives virtuelles dévoile Webedia. Plus d'un tiers y accorde au moins trois heures [...]