Recherche

Pour ou contre l'ouverture des magasins le dimanche?

Publié par le | Mis à jour le
Pour ou contre l'ouverture des magasins le dimanche?

78% des Français sont favorables à l'ouverture dominicale des boutiques, selon le ministre de l'Économie Emmanel Macron. À l'inverse, Anne Hidalgo, maire de paris, craint une mort du petit commerce en centre-ville.

  • Imprimer

Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, est pour l'ouverture des magasins le dimanche

Selon un récent sondage Odoxa pour i>Télé et Le Parisien-Aujourd'hui en France, une très large majorité de Français (72 %) approuve la proposition du Medef consistant à ouvrir les commerces le dimanche. Une suggestion qui pourrait être reprise très prochainement par Bercy et le ministre de l'Économie, de l'industrie et du numérique, Emmanuel Macron, dans le cadre d'un projet de loi très attendu tant par ses partisans que par ses opposants.

Dans un entretien récemment accordé au quotidien économique "Les Échos", le 17 novembre 2014, le p-dg du groupe Fnac, Alexandre Bompard, annonce qu'il va écrire au gouvernement "pour que les magasins qui distribuent des biens culturels disposent d'une dérogation de plein droit. Amazon réalise 25% de son chiffre d'affaires le dimanche, ­explique-t-il. Je ne vois pas pourquoi le bricolage ou l'ameublement, qui ne subissent qu'à la marge la concurrence de l'e-commerce (3% à peine pour le bricolage), seraient autorisés à ouvrir le dimanche, et pas notre secteur. Ces ouvertures seraient accompagnées de vraies contreparties sociales pour les salariés." Aujourd'hui, hors zones d'intérêt touristique ou thermales (au nombre de 600) et 32 PUCE (périmètre urbain de consommation exceptionnelle), les grandes surfaces ont l'autorisation légale d'ouvrir (d'au moins 300 m2) cinq dimanches par an.

Autre partisan de l'ouverture le dimanche, le ministre des Affaires étrangères et du Commerce extérieur, Laurent Fabius. Selon lui, une telle mesure contribuerait à relancer le secteur du tourisme en France (7% de l'emploi). "Le touriste qui vient le dimanche et se présente devant un magasin fermé ne va pas revenir le jeudi, a déclaré Laurent Fabius sur RTL le 27 avril 2014. Pour les touristes, il faut qu'il y ait une ouverture (le dimanche), compensée, bien sûr, pour les salariés."