Recherche

Personnalité Marketing 2013: Grégory Olivier, de Microsoft (7/10)

Publié par le - mis à jour à
Personnalité Marketing 2013: Grégory Olivier, de Microsoft (7/10)

Entre les sorties de Windows 8 et de Windows Phone 8, Grégory Olivier vit un moment charnière de l'histoire de la firme de Redmond. Mais c'est avant tout pour le lancement de la première tablette du groupe, la Surface, qu'il a fait des étincelles.

  • Imprimer

Microsoft, à l'aube d'une nouvelle ère ? " 2012 a été, pour nous, l'année du renouveau ", souligne Grégory Olivier, directeur marketing communication grand public de Microsoft France. Et de fait, la firme américaine a déployé l'artillerie lourde. Déjà, à travers les nouvelles versions de ses services internet, comme le navigateur Internet Explorer, son service de stockage SkyDrive et la messagerie Outlook.com, mais surtout avec les sorties de Windows 8 et de sa variante pour téléphone mobile, Windows Phone 8. Des produits qui ont connu un démarrage prometteur (un mois après son lancement, le 26 octobre 2012, 40 millions de licences Windows 8 avaient été vendues dans le monde), avant de voir leur courbe de ventes fléchir en décembre, pour atteindre 60 millions d'exemplaires à la fin de l'année. Loin de désarmer, la société continue à miser sur la dernière version en date de son système d'exploitation, pour lequel elle a débloqué l'un des plus gros budgets marketing de son histoire, soit près de 1,5 milliard de dollars, selon Forbes.

Tabler sur l'émotion avec Surface

Par ailleurs, Microsoft en a profité pour pousser ses pions dans un secteur en plein essor, celui de la tablette, via la Surface. " Avec notre tablette, nous avons créé la surprise, estime Grégory Olivier. Personne ne nous attendait dans le business du hardware. " Sur un marché dominé par Apple, le pari est osé, certes, mais déjà en passe d'être remporté dans l'Hexagone. " Le public s'est jeté dessus. Cinq jours après le lancement de Surface, le délai pour obtenir la tablette est passé de 48 heures à trois semaines. " Cet engouement en France, la firme américaine le doit à une véritable guérilla marketing. " En découvrant la tablette, l'équipe marketing France a eu un réel déclic. Nous désirions que le public partage cette émotion. " Campagne de street art à des points stratégiques de la capitale, dont le siège de Google à Opéra et devant un Apple Store, soirée au Palais de Tokyo la veille du lancement, en présence de figures de la musique urbaine comme C2C (le groupe a réalisé une performance live via une application - qu'il a lui-même conçu -, permettant de mixer directement sur la tablette), dispositif de marketing expérientiel dans les showrooms de six magasins Galeries Lafayette... Pour faire monter le désir et l'émotion chez une cible jeune et urbaine, Grégory Olivier n'a pas lésiné sur les moyens. Il faut dire que le directeur marketing connaît bien sa cible. Déjà, grâce à lui, le logiciel de discussion instantanée MSN Messenger, renommé Windows Live Messenger, est devenu un véritable phénomène de société des années 2000. Comment ? Par le biais de partenariats avec des marques références de cette tranche d'âge, comme NRJ, Allociné et Free. Ou encore via le lancement d'un million de cartes de visites Messenger personnalisées, que les adolescents pouvaient s'échanger dans les cours de récréation. C'est dire si Grégory Olivier a de la suite dans les idées. De bon augure pour les derniers produits de Microsoft.

Retrouvez le portrait des dix candidats et votez sur le site dédié en cliquant en cliquant ici.

Parcours :

Détenteur d'un double diplôme MSG Dauphine et master marketing HEC, obtenus en 1997, Grégory Olivier entre chez Microsoft en 2001. Depuis, il ne cesse de gravir les échelons : au départ chef de produit de MSN Shopping, il participe au lancement de MSN Messenger en France en tant que chef de produit, puis devient directeur de la communication du célèbre logiciel de discussion instantanée. Depuis 2008, il est directeur de la communication grand public du groupe.

Damien Grosset

Damien Grosset

Journaliste

Responsable de la rubrique Médias. Seul homme de la rédaction, je m'occupe bien évidemment de sujets concernant des secteurs tels que l'automobile [...]...

Voir la fiche