Recherche

Opération de croissance externe pour SBW Paris

Publié par le

La filiale française de Silverback Media fusionnera avec Followcom, une agence de marketing mobile.

  • Imprimer
Quelques jours après avoir dévoilé sa nouvelle identité visuelle, SBW Paris (ex-Cellcast Interactive) a annoncé sa fusion avec Followcom, une agence francilienne spécialisée dans les campagnes de marketing mobile. Créée en février 2006 et composée de sept collaborateurs, cette structure a géré des opérations pour des annonceurs tels que Garnier, M6 Interaction, Renault, SFR ou encore Gemey Maybelline. Pour certaines de ces campagnes, Followcom s'est appuyée sur les infrastructures techniques d'anciennement Cellcast. Grâce à cette opération de croissance externe, SBW Paris représentera 7 millions d'euros de chiffre d'affaires sur 2007 pour 39 collaborateurs.
Les 5 jobs du Web de la semaine - 09/01/17

Article écrit par Digitalent

Digitalent

Les 5 jobs du Web de la semaine - 09/01/17

Les 5 jobs du Web de la semaine - 09/01/17

5 nouvelles opportunités d'emploi sont mises en avant chaque semaine ici. Les offres d'emploi appartiennent aux univers du Webmarketing, du [...]

La génération Z préfère faire ses achats en magasin

La génération Z préfère faire ses achats en magasin

La génération Z préfère faire ses achats en magasin

98% des Millennials favorisent l'achat en point de vente mais exigent des interactions hautement personnalisées. Mais d'après IBM, qui a réalisé [...]

Le C3I Day étudie l'avenir de la profession

Le C3I Day étudie l'avenir de la profession

Le C3I Day étudie l'avenir de la profession

La Journée nationale des études, devenue C3I Day, se tiendra le 19 janvier prochain chez Business France. Claudie Voland-Rivet (UDA) et Delphine [...]

eSport : une cible de 7,5 millions de fans en France

eSport : une cible de 7,5 millions de fans en France

eSport : une cible de 7,5 millions de fans en France

Plus de 7,5 millions de Français sont fans de compétitions sportives virtuelles dévoile Webedia. Plus d'un tiers y accorde au moins trois heures [...]