Recherche

One et le réseau Marque Blanche remportent deux nouveaux budgets

Publié par le

L'agence de marketing relationnel One (anciennement SRMS-One), membre du réseau de marketing services Marque Blanche, engrange deux nouveaux budgets. Tout d'abord Kingfisher-Castorama, qui confie à One et Marque Blanche l'ensemble de la communication 2004 de Crealfi, son entité financière. Autour des problématiques d'activation du crédit, de lancement de prêt projets, le dispositif prévu inclura notamment des communications magasins, hors-magasins, ainsi que la stimulation des conseillers financiers.
Quant à Brother, premier constructeur mondial d'étiquettes électroniques, il a confié à One, après compétition, le lancement de sa nouvelle gamme P-Touch. Cette opération cible plus spécifiquement ses revendeurs, grossistes et vépécistes en fournitures de bureau.
Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]