Recherche

Nike prône le beau jeu pour la Coupe du monde de football

Publié par le
Nike prône le beau jeu pour la Coupe du monde de football

Pour contrer son adversaire qui joue à domicile, Nike mise sur le Brésil et l'esprit "Joga Bonito".

  • Imprimer
A un mois du Coup d'envoi de la Coupe du monde, les équipementiers redoublent d'efforts pour se montrer et se démarquer. Depuis février déjà, les grandes marques sont dans les starting blocks. A l'image de Nike qui décline son concept du Joga Bonito (beau jeu en portugais), inspirée de son équipe phare, la Seleçao, sur tous les supports. D'abord avec sa télévision digitale, qui émet 24h/24, qui a draîné jusqu'à ce jour 32 millions de videospectateurs avec ses films revendicatifs et spectaculaires où apparaissent Cantona ou Ronaldinho... Puis sur le terrain avec le Joga 3, un tournoi de football organisé dans 39 pays, qui devrait toucher 3 millions de jeunes joueurs autour de trois contre trois et dont la finale est prévue pour la fin août au Brésil (la finale nationale se déroulera début juillet à La Défense). L'équipementier, qui n'est vraiment arrivé qu'il y a douze ans dans le monde du football, lors de la Coupe du Monde 94 aux Etats-Unis, a depuis multiplié son chiffre d'affaires dans le secteur par 35, jouant à jeu égal avec son adversaire Adidas, sans jamais être partenaire officiel de la Fifa. Pour cette édition, Nike avoue consacrer le plus gros budget communication de son histoire. La marque qui sponsorise huit équipes (dont celle du Brésil, favorite du tournoi mais aussi celles du Portugal, Mexique, Etats-Unis, Pays-Bas, Croatie, Corée du Sud et Australie) devrait vendre 2,4 millions de maillots dans le monde, en premier lieu des maillots du Brésil et du Mexique, et devrait compter environ 35 % de joueurs sur le terrain aux couleurs de Nike (contrats individuels).