Recherche

Maximiles entre dans le capital d'un spécialiste de la fidélisation au Maroc

Publié par le

L'entreprise de fidélisation sur Internet vient de prendre une participation de 34 % du capital de 2WLS, avec une option lui permettant de monter à 51%.

  • Imprimer

Maximiles, spécialiste de la fidélisation sur Internet, vient d'acquérir 34 % de la société marocaine 2WLS (World Wide Loyalty System), un créateur de programmes de fidélité créé en 2005. Cette prise de participation, qui résulte d'une augmentation de capital, est assortie d'une option permettant à Maximiles de monter à 51 %. "Le renforcement de nos liens avec 2WLS est très naturel, car nous nous connaissons déjà très bien. Cette prise de participation vient apporter un atout supplémentaire à notre présence en Europe du sud et devrait permettre à 2WLS d'accélérer son développement", rapporte Marc Bidou, p-dg de Maximiles. En 2008, la société marocaine a réalisé un chiffre d'affaires de 300 000 euros.

Kiabi à la conquête de Paris

Kiabi à la conquête de Paris

Kiabi à la conquête de Paris

De retour dans la capitale, le pop up store parisien de Kiabi vient d'ouvrir ce vendredi 25 novembre 2016. Objectif ? S'implanter de façon plus [...]

TF1 à l'assaut des millenials avec Minutebuzz

TF1 à l'assaut des millenials avec Minutebuzz

TF1 à l'assaut des millenials avec Minutebuzz

Après avoir abandonné son site web pour passer au tout social et tout vidéo, Minutebuzz accélère son développement avec la prise de participation [...]

Relation client : iDTGV mise sur la proximité

Relation client : iDTGV mise sur la proximité

Relation client : iDTGV mise sur la proximité

Grâce à son service client que sa responsable de la relation client qualifie volontiers d'"attentionné", iDTGV s'est construit un puissant capital [...]

Découverte de 4 concepts store disruptifs

Découverte de 4 concepts store disruptifs

Découverte de 4 concepts store disruptifs

Surfant sur la tendance actuelle du mono-produit et du mono-magasin, retour en images sur 4 visites de points de ventes disruptifs de la capitale, [...]