Recherche

MarkMonitor annonce une recrudescence de Brandjacking

Publié par le

Le leader mondial de la protection des marques d'entreprise a publié son dernier Brandjacking Index, et relève une augmentation des abus sur Internet à l'égard des grandes marques.

  • Imprimer

Selon la dernière étude “Brandjacking Index” de MarkMonitor, les abus sur Internet à l'encontre des grandes marques “sont entrés dans une phase critique qui a vu les nouvelles attaques se multiplier et les anciennes menaces perdurer, causant un préjudice réel et tangible à la réputation, à la propriété intellectuelle, à la relation client et au chiffre d'affaires des entreprises”. L'étude révèle en effet que 80% des sites frauduleux identifiés en 2007 sont toujours actifs, et que le cybersquatting (utilisation abusive d'une marque comme nom de domaine sur le Web) est l'outil de prédilection des brandjackers pour le détournement de marques réputées (en hausse de +18% en 2008). La mode, l'automobile mais aussi les technologies de pointe et les médias sont les principaux segments de marché touchés par le phénomène. Et l'année dernière, l'accent a été mis sur le secteur de l’e-commerce (+46%). Par ailleurs, selon MarkMonitor, la majorité des sites de Brandjacking sont hebergés dans les pays anglophones et notamment aux États-Unis (68%), au Royaume-Uni, mais aussi en Allemagne.