Recherche

Libération fait [encore] peau neuve

Publié par le
Libération fait [encore] peau neuve

Le journal et le site internet de Libération ont été revus et corrigés à la rentrée. Des évolutions devant permettre le retour rapide à l'équilibre.

  • Imprimer

Avec sa nouvelle formule lancée le 7 septembre dernier et l’évolution de son site internet, Libération franchit une étape sur la voie de son redressement. Après les difficultés rencontrées il y a près de deux ans, le quotidien envisage un retour à l’équilibre d’ici 2009. Pour y parvenir, réhabiliter "le journalisme par rapport à la communication" semble une des voies retenues. Favoriser le décryptage de l’information et l'originalité de son traitement, tel est donc le défi que s’est lancé "Libé". Et l’objectif chiffré est à la hauteur de l’ambition puisque les changements devraient permettre de faire évoluer la diffusion de 5 à 10%, en moyenne, la première année. En ce qui concerne la version .fr devenue en partie payante, l’objectif affiché est de 20.000 abonnés sur la même période.
Les rubriques évoluent. Le but ? Permettre l’approfondissement des sujets, laisser place au récit, à l’enquête ainsi qu’à la réflexion. Le journal a pleinement conscience que l’ère internet a sensiblement modifié les habitudes de lecture. En conséquence, "nous ne devons pas nous contenter de suivre l’actualité mais faire l’actualité", explique Laurent Joffrin, coprésident du directoire, directeur de la publication et de la rédaction.
Le journal étoffe donc son contenu en s’appuyant sur des formats, des angles, des séquences constitutifs de son ADN. En outre, il a aussi choisi de mettre l’accent sur les rubriques Economie, Vous, Ecrans, Rebonds et Terre, cette dernière faisant son retour. Libé n’en oublie pas pour autant d’ajouter à ces "must" de nouveaux ingrédients: cartes, bonne nouvelle, désintox ou encore diversité sont autant de nouvelles séquences.
L’offre du samedi fait aussi sa révolution. Un magazine de 48 pages agrafé dans le format du quotidien a fait sa rentrée le 12 septembre. Au programme, l’actualité du jour se trouve complétée par des histoires longues, des enquêtes approfondies ainsi que par un guide culturel pour le week-end.
Le Web n’est pas en reste puisqu’il évolue notamment vers un modèle semi-payant.
Pour promouvoir ces deux liftings, Libé a fait appel à l’agence Fred & Farid. Avec des questions invitant au débat comme "Tutoyer le président, c'est être plus proche de l'information ou plus proche du pouvoir? " ou encore "Pour gagner en 2012, faut-il être de gauche ou avoir un programme?", la campagne se décline sur tous les médias. Sa signature "l’info est un combat", témoigne du challenge que le quotidien et son site entendent relever.

Nielsen lance une division dédiée à l'eSport

Nielsen lance une division dédiée à l'eSport

Nielsen lance une division dédiée à l'eSport

Avec Nielsen Esports, l'analyste s'associe aux éditeurs de jeux et aux organisateurs de tournois pour offrir des données fiables à ses clients [...]

Comment booster ses ventes sur les places de marché ?

Article écrit par Channable

Channable

Comment booster ses ventes sur les places de marché ?

Comment booster ses ventes sur les places de marché ?

Le marché e-commerce est de plus en plus concurrentiel, la fidélité des clients baisse et ceux-ci se dirigent souvent vers les géants du e-commerce. [...]

Mailjet présente Station

Article écrit par Mailjet

Mailjet

Mailjet présente Station

Mailjet présente Station

Tout au long de l'été, Mailjet vous présente des startups venant de l'écosystème eFounders. Aujourd'hui, nous donnons la parole à Station.

Directeurs marketing: collaborez pour mieux créer

Directeurs marketing: collaborez pour mieux créer

Directeurs marketing: collaborez pour mieux créer
SFIO CRACHO - stock.adobe.com

De nombreuses études montrent les bienfaits d'une approche collaborative. Selon le cabinet Econsultancy par exemple, 79% des entreprises jugent [...]