Recherche

Les nouveautés high tech freinées par leur coût

Publié par le

Les applications multimédia se multiplient sur les téléphones et ordinateurs portables mais, selon une étude TNS Sofres, leur coût et leur manque d'accessibilité font encore obstacle à leur développement.

  • Imprimer
Selon une étude TNS Sofres menée dans 15 pays, en Europe, Asie et aux Etats-Unis auprès de 6 800 technophiles, les applications multimédia sur smartphones, PDA et autres PC portables commencent à rentrer dans les moeurs. Reste que le prix et les difficultés techniques constituent encore un obstacle. Le transfert d'image par MMS, par exemple, est utilisé par 46 % des 16-49 ans dans le monde et 68 % des technophiles en France mais 49 % des utilisateurs de mobiles et PDA équipés d'un appareil photo trouvent que cela reste cher. L'utilisation d'Internet sur le mobile est elle limitée par le coût pour 60 % des personnes interrogées et par la lenteur de transmission (47 %). Autre phénomène : celui de l'arrivée des jeux vidéos sur le mobile, particulièrement en Asie. En Chine, le nombre de joueurs sur téléphone atteint 83 % des technophiles contre 66 % en France. Le principal frein à une utilisation reste là encore les prix trop élevés de ces applications. Enfin, la télévision sur mobile souffre encore d'un manque de visibilité puisque 42 % des "early adopters" français ignorent encore s'ils ont accès à la télévision sur leur téléphone portable ou leur PDA.