Les marques qui consolent : première nuit de la déprime

Publié le par

A l'occasion de "La première nuit de la déprime" aux Folies Bergères le 18 février, Kleenex, Ben & Jerry's et Cajoline, ont accepté de donner les raisons de leur engagement à ce drôle d'évènement. Les témoignages de trois brand managers qui assument de "consoler" leurs clients.

Les marques qui consolent : première nuit de la déprime

Accès Premium

Cet article est réservé aux abonnés et aux membres du site.
Pour y accéder, vous pouvez vous identifier ou créer un compte.

ou

Vous avez un compte
Créez un compte

Vous n'avez pas encore de compte ?
Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous pour remplir le formulaire d'inscription.

Françoise Hernaez Fourrier quitte Kantar Media

Hervé Montron, directeur de Casablanca, agence conseil en cinéma