MENU
Recherche

Les marques qui consolent : première nuit de la déprime

Publié par le - mis à jour à
Les marques qui consolent : première nuit de la déprime

A l'occasion de "La première nuit de la déprime" aux Folies Bergères le 18 février, Kleenex, Ben & Jerry's et Cajoline, ont accepté de donner les raisons de leur engagement à ce drôle d'évènement. Les témoignages de trois brand managers qui assument de "consoler" leurs clients.

Bridget Jones dans une scène de grande solitude confie avoir deux amis : Ben & Jerry's. Qui a déjà vidé un pot de Nutella avec Véronique Sanson en boucle et en se mouchant dans un Kleenex comprendra la légitimité de la "Première nuit de la déprime" le 18 février prochain aux Folies Bergères.

Le projet a germé dans l'esprit du comique Raphaël Mezrahi qui confie " c'est formidable et drôle, de réunir pour un moment uniquesur un même plateau tous ceux qui nous ont fait pleurer ... pour mieux nous consoler. Alors, j'ai demandé à mes amis artistes (1) de participer à cette soirée décalée élégante et quand même rigolote en guise de pied de nez à la morosité ambiante, en nous interprétant leur chansons les plus tristes et les plus émouvantes !" . Il s'appuie sur des partenariats avec des marques qui consolent : Kleenex, Nutella, Cajoline notamment. Et sur les "RP anti-déprime" de l'agence Fhcom. Le fondateur de l'agence, Frédéric Henry explique " nous avons une légitimité dans la gestion relations médias de spectacles - Ray Charles, Tears for Fears, Concert Axe Boat - et d'événements culturels (Techno Parade depuis 12 ans, Campari est Rouge pour MTV Europe, Marvellous Island Festival, Nickelodeon au Casino de Paris,...), les producteurs/organisateurs 20H40 Productions ont apprécié notre capacité de coordonner la prise de paroles du pôle de partenaires issu de la grande consommation comme Atol, Ferrero (Nutella), Unilever (Cajoline et Ben&Jerry's), Kimberly-Clark Corporation (Kleenex) et