Recherche

Les consommateurs envisagent de réduire leurs dépenses

Publié par le

Selon une étude d'AC Nielsen, si les Français devaient réduire leurs dépenses ils économiseraient en priorité sur leurs sorties, leurs vêtements et leurs dépenses alimentaires.

  • Imprimer
Face à l'augmentation du côut de la vie, si les consommateurs du monde entier envisageaient de réduire leurs dépenses, ils le feraient en priorité sur les postes de sorties/loisirs, habillement et matériel technologique, selon une étude AC Nielsen menée auprès de 23 500 internautes dans 42 pays. Pour autant les postes d'économies varient fortement entre les régions, notamment en Amérique du Nord. En effet, si le premier poste d'économie déclaré se fait sur les loisirs/sorties pour les consommateurs d'Amérique Latine (61%), d'Asie Pacifique (58%) et d'Europe (54%), les Américains préfèrent rogner sur leurs dépenses de plats à emporter avant les sorties et les dépenses de gaz ou d'électricité et n'envisagent pas de réduire leur poste technologie. Malgré la réduction de leur poste sorties, les Européens sont tout de même décidés à ne pas laisser leur qualité de vie se dégrader, quelque soit la conjoncture, notamment pour les vacances et les améliorations de leur maison. Les Français se distinguent des autres par une volonté de réduire drastiquement leurs dépenses alimentaires: 57% sont ainsi prêts à adopter une marque de produits alimentaires moins chère. Les Français (43%) sont également les Européens (17%) les plus prompts à utiliser les bons de réductions pour réduire le montant de leur ticket de caisse.