Recherche

Les clients veulent être davantage informés sur l'utilisation de leurs données

Publié par le

ETO et Market Audit viennent de publier le premier “baromètre de l'intrusion”. Qui révèle que 61 % des clients s'estiment insuffisamment informés sur l'utilisation de leurs données.

  • Imprimer
Selon le premier baromètre publié par l'agence ETO et le cabinet d'études Market Audit, 76 % des consommateurs interrogés sont gênés par le fait que des informations les concernnant directement soient enregistrées. Au total, 61 % des clients jugent que les marques ne les informent pas suffisamment sur l'utilisation de leurs données. Quant au niveau d'intrusion, 35 % le trouvent élevé, 32 % le considèrent moyen et 33 % l'estiment faible. L'étude révèle en outre que les consommateurs sont prêts à fournir des informations en échange d'un avantage. En contrepartie des données fournies, les consommateurs interrogés ont cité en premier lieu les offres de réduction et les bons d'achat (74 %), les chèques fidélité (62 %) et les cadeaux (50 %). Les invitations à des événements (28 %), les services spécifiques (25 %), l'information et les conseils (23 %) et les offres partenaires (12 %) sont moins incitatifs en matière de divulgation d'informations. Concernant les moyens de communication les plus appréciés, c'est l'e-mail qui arrive en tête (89 % préfèrent recevoir des informations via ce canal), devant le courrier adressé (83 %), le prospectus (60 %) et les SMS (36 % pour les moins de 25 ans et 23 % pour les plus de 25 ans).