Recherche

Leclerc relance son comparateur de prix

Publié par le
Leclerc relance son comparateur de prix

Le distributeur persiste et signe quelques mois après la fermeture de la première version de quiestlemoinscher.com.

  • Imprimer
E.Leclerc relance quiestlemoinscher.com, un site qui permet au consommateur de comparer les prix de huit enseignes de grande distributions sur 1 536 produits parmi les plus consommés, soit 414 469 prix relevés. La première version du comparateur, qui avait été lancée le 22 mai dernier, avait été fermée début juin sur ordre du tribunal de commerce de Paris pour "publicité comparative illicite". La nouvelle campagne, imaginée par l'agence Australie, dénonce le manque de repères prix auxquels sont confrontés les consommateurs et détourne, avec humour, les codes de la promotion en les parodiant. Une campagne qui a débuté le 18 novembre dernier.
Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]