Recherche

Leclerc gagne le deuxième round contre les pharmaciens

Publié par le

La cour d'appel de Colmar a débouté les pharmaciens qui demandaient au groupe de distribution Leclerc de retirer sa campagne publicitaire sur la vente en grandes surfaces de médicaments.

  • Imprimer

La cour d'appel de Colmar a donné raison, mercredi 7 mai, au groupe Leclerc qui avait fait appel dans l'affaire qui l'opposait aux pharmaciens. La cour d'appel permet ainsi à Leclerc de reprendre sa campagne publicitaire. Mais la bataille est loin d'être terminée: les pharmaciens ont en effet décider de se pourvoir en cassation.
Dans un communiqué, Daniel Buchinger, président d'Univers Pharmacie, a immédiatement réagi en se disant déçu et en martelant que "la Pharmacie française n'a pas dit son dernier mot!". Pour faire face à un groupe qu'il qualifie de "titan", il annoncera le 15 mai le lancement de l'Union des groupements des pharmaciens d'officine (UGPO) et ses grands axes d'action pour le pouvoir d'achat et la Pharmacie française".