Recherche

Le rugby à la fête dans les médias

Publié par le

Selon l'étude Médiamétrie, les Français et les Françaises ont été plus nombreux que prévu à suivre la Coupe du monde de rugby dans les médias.

  • Imprimer

Les Français ont été encore plus nombreux à suivre la Coupe du monde que ce qu'ils avaient déclaré avant le début de la compétition, selon l'étude Médiamétrie sur l'impact médiatique de la Coupe du monde de rugby 2007: 45 % des Français avaient déclaré avoir l'intention de suivre la Coupe du monde dans les médias. L'ovalie les a rendus médiavores. En effet, c'est en réalité 60,4% des Français de 13 ans et plus qui ont eu au moins un contact avec l'événement. La Coupe du monde a également attiré beaucoup de femmes. Alors que moins d'une femme sur 7 déclarait avant la compétition avoir l'intention de suivre la Coupe du monde de rugby dans les médias, plus d'une femme sur quatre (26,5 %) âgée de 13 ans et plus s'y sont finalement intéressées.
Près de 25 % des Français affirmaient avant la compétition vouloir suivre au moins un match en direct dans un restaurant, bar ou café. En réalité, 14 % d'entre eux l'ont fait. Ils étaient 16,5 % à afficher l'intention de suivre au moins un match en direct dans un lieu public. Ils ont été finalement 7,6 %. La Coupe du monde de rugby a donc pris des allures de programme regardé “à la maison”, chez soi, ou chez les autres : un tiers des Français a suivi au moins un match en direct à la télévision chez des parents ou des amis.