Recherche

Le pop-up devient la "fenêtre intruse"

Publié par le

La traduction dans la langue de Molière a été publiée dans le Journal Officiel.

  • Imprimer
Toujours dans l’objectif de franciser les termes issus de l’univers linguistique anglo-saxon, le pop-up a désormais sa traduction en bon français délivrée par la Commission générale de terminologie et de néologie : "fenêtre intruse". Depuis le 18 décembre dernier, date de parution dans le Journal Officiel (dans la rubrique vocabulaire des sciences humaines des "Avis et Communications"), ce nouveau terme désigne "une fenêtre qui s’affiche soudainement à l’écran sans que l’utilisateur en ait fait la demande". Sous sa forme abrégée, un pop-up peut également s’appeler une "intruse". Reste à savoir comment la Commission nommera le pop-under qui répond également à cette définition.