Recherche

Le bio va continuer de séduire

Publié par le

Le cabinet d'analyse Precepta (groupe Xerfi) a publié une étude sur le marché des produits biologiques.

  • Imprimer

Malgré un environnement économique 2009 plutôt atone et une consommation alimentaire qui ne progressera que très peu d'ici à 2012 (+0,8% selon Precepta), la vente de produits biologiques devrait continuer de croître. En effet, selon l'étude “Le marché et la distribution de produits biologiques” publiée par Precepta (groupe Xerfi), en 2012 le marché du bio représentera 2,5% de la consommation des ménages. Soit près de 3,7 milliards d'euros. Cette croissance s'appuie sur deux moteurs forts : la montée de la consommation responsable et la poursuite des politiques d'élargissement des gammes de produits. Sur ce dernier point, le développement des MDD bio contribuera à une nouvelle augmentation de la part de marché des GMS à l'horizon 2012. Les enseignes les plus dynamiques sur ce credo sont Monoprix, Carrefour, Casino, Intermarché, Leclerc et Système U. Reste que l'expansion du marché est freinée par une problématique structurelle : le ratio capacité de production et approvisionnement des distributeurs, qui reste trop faible.

5 magasins parisiens aux concepts innovants

5 magasins parisiens aux concepts innovants

5 magasins parisiens aux concepts innovants

Visite guidée de cinq boutiques disruptives parisiennes par leur originalité, à l'occasion de la présentation de la Paris Retail Week, du 19 [...]

Trophées Marketing 2017 : revivez la soirée en photos

Trophées Marketing 2017 : revivez la soirée en photos

Trophées Marketing 2017 : revivez la soirée en photos

Jeudi 18 mai, les Trophées marketing, organisés par la marque média Marketing, ont récompensé les campagnes et personnalités marketing de l'année. [...]

SMS : Faites vibrer votre stratégie marketing direct !

Article écrit par EmailStrategie

EmailStrategie

SMS : Faites vibrer votre stratégie marketing direct !

SMS : Faites vibrer votre stratégie marketing direct !

5.1 Milliards , c’est le nombre (approximatif) d’individus qui détiennent un téléphone dans le monde. On ne peut pas dire que c’est un effet [...]