Recherche

Le Printemps des Études au Palais Brongniart

Publié par le
Le Printemps des Études au Palais Brongniart

L'événement, qui se tiendra les 5 et 6 avril 2012, veut symboliser le dynamisme et le renouveau de la filière études.

  • Imprimer

C'est désormais acté : le nouvel événement des études, mené par le collectif Re-Création (qui regroupe à ce jour plus de 300 membres et en vise 1000 d'ici l'événement) se tiendra les 5 et 6 avril 2012 à Paris, au Palais Brongniart. Son nom : Le Printemps des Études, sous-titré "Rencontres professionnelles communication, marketing, opinion".

Pour répondre aux souhaits du Collectif, qui voulait mettre l’accent sur la qualité des contenus et sur le relationnel, le Printemps des Études est un nouvel événement fondé sur des partis pris forts : un lieu prestigieux, un équilibre entre la partie exposition (56 stands maximum, clefs en main) et le contenu intellectuel (conférence d’ouverture, conférences Témoignages, 42 rendez-vous et 2 ateliers Flash Benchmark…), sans oublier un Parcours Jeunes et déjà Pros… Comme l’explique Stéphanie Perrin, commissaire général, fondatrice de l’agence de communication relationnelle Empresarial (salons PROseg, RhônAlp’seg, Externaliser…) qui s’est vue confier, après consultation, l’organisation du Printemps des Études, « Le Collectif était soucieux d’apporter un nouveau souffle au secteur via la création d’un événement qualitatif, représentatif et générateur d’affaires. Le Printemps des Etudes sera différent d'un salon. Ce sont des rencontres professionnelles avec des rendez-vous, que ce spot sur les stands ou lors des conférences».Il se tiendra donc au Palais Brongniart, sur une surface de 3 000 m2.

Equilibre entre partie exposition et contenu intellectuel

Le Printemps des Études entend proposer des rencontres riches de sens et de contenu. Pour Guillaume Weill, directeur général de CRM METRIX, « Les axes de positionnement retenus par le Collectif pour le Printemps des Études sont issus des groupes de travail qui ont planché sur les attentes des visiteurs et celles des exposants. Ce travail a permis d’identifier trois axes. D’abord un renforcement des contenus des conférences, qui doivent être centraux, pour attirer une cible de décideurs marketing, communication et études. Le contenu sera validé par un Comité de programme. Ensuite, une dimension commerciale pour permettre aux visiteurs et aux exposants de développer des relations mutuellement profitables, avec des lieux de rencontre et de networking. Et ceci dans une ambiance festive pour transmettre le dynamisme de la profession et le plaisir de se retrouver avec nos clients, prospects et confrères. »
Pour François Abiven, président directeur général de Repères, cette manifestation doit « promouvoir le métier dans une dynamique résolument positive et confraternelle ». Patrick George, président d’Askia, souhaite quant à lui y « renouer avec une profession qui assume son rôle de conseil stratégique et d’aide à la décision avec fierté et humilité ».
Enfin, comme le souligne aussi Philippe Guilbert, directeur général de Toluna, « le secteur des études a beaucoup changé en France », le Printemps des Études sera donc l’occasion de mettre de nouveau en lumière le dynamisme et le renouveau de cette filière". Le Printemps des Etudes est soutenu officiellement par Esomar (qui s'est désengagé du Semo). Quant au Syntec, l’UDA, L’Adetem et l’IREP, leur partenariat n’est pas encore officiel mais « devrait se faire », précise Empresarial. . Printemps contre automne, Palais Brongniart contre Palais des Congrès… Le Printemps des Études contre le Semo ? Y aura-t-il la place pour deux événements études ? En attendant, Empresarial annonce déjà une quinzaine de stands réservés. " En termes de modèle économique, Empresarial est une société familiale qui ne cherche pas les profits à tout prix, déclare Stéphanie Perrin. Notre objectif est d'équilibrer". Une info en conclusion : le collectif est ouvert et les protagonistes invitent instituts, annonceurs et associations à les rejoindre.

Catherine Heurtebise

Les directeurs marketing en mal de confiance

Les directeurs marketing en mal de confiance

Les directeurs marketing en mal de confiance Les directeurs marketing en mal de confiance

Les directeurs communication inspirent davantage confiance aux consommateurs que les directeurs marketing, selon une étude réalisée par l'Ifop [...]

Les chatbots, un support efficace de la relation client

Les chatbots, un support efficace de la relation client

Les chatbots, un support efficace de la relation client

Les chatbots simplifient la relation client. C'est ce qui ressort d'une étude Eptica. Si les agents conversationnels sont plébiscités pour les [...]

Comment bien piloter son site par la data?

Comment bien piloter son site par la data?

Comment bien piloter son site par la data?

S'assurer que ses données sont sécurisées et fiables, mettre en place un suivi de l'acquisition ainsi qu'un suivi de la conversion sont indispensables [...]

95% des entreprises convaincues par l'A/B Testing

95% des entreprises convaincues par l'A/B Testing

95% des entreprises convaincues par l'A/B Testing

Deux pratiques sont en passe de devenir monnaie courante chez les marketeurs et les e-commerçants: l'A/B testing et la personnalisation. C'est [...]