Recherche

Lastminute se crée un concurrent fictif

Publié par le
Lastminute se crée un concurrent fictif

Pour sa nouvelle campagne de communication, Lastminute a imaginé un acteur fictif du marché du tourisme, baptisé Gordon Murphy.

  • Imprimer
Pour asseoir son positionnement, Lastminute.com a confié à l'agence La Chose sa communication médias on et off line. Ce partenariat se décline depuis le 25 juin, via la campagne vacances d'été 2007 qui met en exergue la politique de transparence et de qualité déployée par lastminute.com depuis près de deux ans. Jusqu'au 8 juillet prochain, lastminute.com prend la parole à travers une mécanique publicitaire basée sur une tactique "attaque/contre-attaque" en on et off line. Le concept de cette campagne s'appuie sur la création d'un concurrent fictif, Gordon Murphy, un soi-disant milliardaire américain aux ambitions démesurées qui décide de partir à l'attaque du marché du tourisme français. Pour ce faire, il lance un site au nom révélateur, GordonTheBest.com. Avec une communication coup de poing, il n'hésite pas à s'en prendre ouvertement à lastminute.com. Chacune de ses attaques porte sur l'un des points forts de lastminute.com : le prix, le choix et le service. Bien décidé à rétablir la vérité, lastminute.com lui rappelle, preuves à l'appui, ses engagements : en termes de prix notamment via l'affichage des prix TFC (Tout Frais Compris) et du remboursement jusqu'à deux fois de la différence si le client trouve moins cher, en termes de choix notamment en rappelant l'étendue de l'offre proposée par l'agence de voyages et en termes d'accompagnement du client, allant du choix de son voyage à son retour chez lui. La campagne s'appuie sur la signature "lastminute.com, avec vous de la première à la dernière minute", déclinable selon chacun des engagements de la marque. Le plan médias se décline en affichage, presse (20 Minutes, Le Figaro, L'Equipe, Le Parisien), radio à Paris, Lyon et Marseille, et Web, notamment via des bannières évènementielles sur Yahoo!, Orange et MSN.
Lastminute travaille son référencement

Lastminute travaille son référencement

Lastminute travaille son référencement Lastminute travaille son référencement

Après avoir utilisé, dans un premier temps, le canal off line, le voyagiste s'est repositionné sur le marketing on line à la performance. Depuis [...]

Lastminute/Travelprice : mariage de raison

Lastminute/Travelprice : mariage de raison

Lastminute/Travelprice : mariage de raison

Comme annoncée par de nombreux signes de faiblesse, la concentration du secteur du e-tourisme se confirme. Sur le marché européen, c'est désormais [...]

Lastminute capitalise sur travelselect.com

Lastminute capitalise sur travelselect.com

Lastminute capitalise sur travelselect.com

Acquisition d'envergure pour Lastminute. Conclue courant avril, en Angleterre, pour 9 M£, l'e-voyagiste vient de s'offrir le groupeur de vols [...]