Recherche
En ce moment En ce moment

La Ville de Paris sensibilise les jeunes aux risques du binge drinking

Publié par le

Grâce à un jeu-concours, la capitale souhaite amener les jeunes à produire des films sur la consommation d'une grande quantité d'alcool en un court laps de temps.

  • Imprimer

Alors que la consommation d'alcool chez les jeunes s’est stabilisée depuis 2003, le binge drinking, consommation d’une grande quantité d’alcool en un court laps de temps, est un phénomène qui s’amplifie en France, avec une augmentation de plus de 10% entre 2005 et 2008 (+14% pour les filles ; +8% pour les garçons).
Ainsi, en 2008, près de 20% des jeunes de 17 ans interrogés ont pratiqué ce type de consommation sévère, qui consiste à boire au moins 5 verres en une seule occasion, au moins trois fois au cours du mois (Observatoire français des drogues et des toxicomanies).
Ce mode de consommation peut avoir des conséquences graves et des effets sérieux sur la santé. Il peut provoquer des accidents, conduire à des rapports sexuels non désirés ou non protégés, générer de la violence ou encore conduire à un coma éthylique. À plus long terme, il peut causer des lésions cérébrales, en particulier chez les sujets jeunes.
Face à cela, la Ville de Paris se mobilise et lance une campagne de prévention d’un nouveau genre : "The binge - Trop boire, c’est le cauchemar".
Un concours de mini films de prévention du "binge drinking", inspirés des films d’horreur, est organisé dans le cadre de cette campagne.
Ainsi, les jeunes peuvent se sensibiliser les uns les autres par le biais de vidéos, avec un langage et des codes qui leur sont propres.
Destiné aux jeunes âgés de 15 à 25 ans habitant, travaillant ou étudiant à Paris, mais aussi aux structures associatives parisiennes, le concours est accessible sur le site www.thebinge-lefilm.com, entre le 10 novembre 2009 et le 8 mars 2010.
Tous les films reçus sont mis en ligne. Six films seront primés en mars selon plusieurs critères : originalité du scénario, pertinence du message de prévention au regard de la cible, qualité de la réalisation et de l’interprétation par un jury de professionnels, composé de professionnels du cinéma, d’experts en alcoologie et d’élus. Les internautes désigneront également "le grand prix du public".
Pour faire vivre le concours de novembre 2009 à mars 2010, un dispositif de communication est mis en place avec un site internet dédié, des affichettes et cartes postales diffusées dans l’ensemble des équipements municipaux et dans les lieux de vie parisiens (bars, pubs, cinémas, etc.) ; une présence sur des sites comme Sortiraparis.com, Parisbouge.com, Zepeople.com ; une page dédiée sur Dailymotion et Facebook…

Cure de jouvence à l'AACC

Cure de jouvence à l'AACC

Cure de jouvence à l'AACC

Pour se rapprocher des collaborateurs des agences et notamment des plus jeunes AACC menee par son president Laurent Habib cree un Bureau des [...]

La publicité gagne en clarté sur Snapchat

La publicité gagne en clarté sur Snapchat

La publicité gagne en clarté sur Snapchat

Souvent copie par Facebook est au tour de Snapchat de inspirer de son concurrent en matiere de reporting et de parametrage de campagnes publicitaires [...]

Médias féminins : les "Smart Mums" à la pointe

Médias féminins : les "Smart Mums" à la pointe

Médias féminins : les "Smart Mums" à la pointe

Les jeunes meres ont fortement digitalise leurs usages medias et leurs modes de consommation Et constituent de fait une cible de choix

[MarketingA20ans] Ils ont 20 ans et parlent de marketing

[MarketingA20ans] Ils ont 20 ans et parlent de marketing

[MarketingA20ans] Ils ont 20 ans et parlent de marketing

Comment les jeunes voient ils avenir du marketing La redaction est allee la rencontre etudiants Futurs decideurs ce sont eux qui feront le marketing [...]