Recherche

La Brand Culture en open source

Publié par le - mis à jour à
La Brand Culture en open source

Le premier open course sur les marques, la communication et le marketing vient de naître. A l'initiative de Ionis Education Group, 50 cas marketing sont commentés par des grands noms de la "comm" et de la création. Marc Drillech revient sur cet outil de savoir à portée de clic.

  • Imprimer

"Si vous travaillez dans le marketing et qu'on vous parle de Myriam et que vous pensez que c'est le prénom de la dernière assistante ... vous avez un problème ! " commente Marc Drillech, le directeur général de Ionis Education Group (un réseau d'écoles supérieures notamment en marketing avec ISEG Marketing & Communication School) avant de poursuivre "ce qui manque parfois à nos étudiants et aux jeunes actifs, c'est la culture même du marketing et de la communication. Je me suis rendu compte que si les jeunes ont la culture de l'immédiateté, ils adorent en même temps qu'on leur racontent des histoires de marques. Ne pas avoir les codes, ne pas parler le langage marketing, ne pas partager les mêmes références est un handicap dans la vie professionnelle". Et la Brand Culture ça s'apprend. " L'exercice a notamment consisté à ne pas faire l'apologie du passé tout en évitant le jeunisme. Je ne vais pas sélectionner un cas marketing qui a marché une semaine par exemple. Nous nous inscrivons dans la durée et dans la trace qu'unecampagne a laissé dans les esprits" explique encore l'ancien publicitaire Marc Drillech (ex Publicis)

Outil de savoir

Il y a six mois l'idée d'un open source sur la culture même du marketing est née. La cible initiale ? Les étudiants et les enseignants forcément... Puis, le spectre s'est élargit à tous ceux qui veulent renforcer cette culture là. Une sorte d'autoformation volontaire. On est très proche du média en réalité. "Ionis Brand Culture n'est pas un outil commercial" poursuit Marc Drillech "c'est un outil de savoir. Nous avons commencer par décrypter 50 cas marketing français ou internationaux de Nespresso, à la saga Dim en passant par le lancement du 118-218 ou encore Monoprix et son "Non au quotidien-quotidien" (voir les cas ici)

Si par exemple on veut en savoir davantage sur Les leçons d'Aubade (voir ici). C'est le cas n°34 dans la Ionis Brand Culture (la numérotation est aléatoire). On y trouve dans l'ordre une synthèse du cas, la vision d'un expert, l'analyse du cas lui-même en slide share, les ressources iconographiques et last but not least les sources et une bibliographie ...

Des VIP pour commenter les cas

Les "VIP" prennent la parole en vidéo d'une dizaine de minutes sur les cas qu'ils commentent. On y voit Mercedes Erra (présidente exécutive d'Havas Worldwide et fondatrice de BETC), Natalie Rastoin (directrice générale du Groupe Ogilvy & Mather France), Elie Ohayon (président de Saatchi & Saatchi + Duke), Eric Briones (directeur du planning stratégique de Publicis EtNous), Frank Tapiro (président fondateur d'Hémisphère droit), Jean-Paul Brunier (président de Leo Burnett France / Belgique), Nicolas Bordas (vice-président de TBWA\Europe et président de BEING Worldwilde), Nicolas Riou (CEO de Brain Value), Olivier Altmann (chief creative officer de Publicis Worldwide), Pascal Beucler (senior vice president & chief strategy officer de MSLGROUP), Serge Uzzan (président fondateur de FAMOUS), Xavier Charpentier (directeur général associé et fondateur de FreeThinking) et Yannick Lejeune (directeur Internet de IONIS Education Group.

"A la fin de l'année, 20 autres histoires remarquables de marque viendront nourrir la Brand Culture" note encore Marc Drillech "Et mi 2014, nous prévoyons d'en décrypter une centaine au total ".

AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche